Société

Une tourangelle de 29 ans vit 3 semaines en fauteuil roulant pour sensibiliser à la question du handicap

Par Boris Compain, France Bleu Touraine vendredi 9 septembre 2016 à 14:59

Cécile Brégeard se dit fatiguée par ses 17 jours en fauteuil roulant
Cécile Brégeard se dit fatiguée par ses 17 jours en fauteuil roulant © Radio France - Boris Compain

Le défi que s'est lancé Cécile Brégeard touche à sa fin : cette architecte tourangelle de 29 ans s'est fixé l'objectif de vivre 3 semaines en fauteuil roulant, pour sensibiliser les gens à la question du handicap.

Mardi 13 septembre au soir, Cécile Brégeard aura réussi son défi : vivre 3 semaines en fauteuil roulant. Cette architecte tourangelle de 29 ans est sensibilisée à la question du handicap depuis des années, et elle s'est lancée dans cette expérience pour attirer l'attention des politiques et des responsables de l'urbanisme, ou de l'immobilier, sur les difficultés que vivent au quotidien les personnes en fauteuil roulant.

Circuler dans la rue est parfois "un parcours du combattant"

A 4 jours de la fin de son défi, Cécile se dit fatiguée, par la manipulation incessante du fauteuil roulant. Il faut dire que les déplacements sont souvent compliqués, comme Boris Compain a pu le constater en faisant, avec elle, une ballade à Tours-Nord, près du lieu ou Cécile travaille.

"Là, on est sur un bel exemple d'inaccessibilité...c'est un peu le parcours du combattant"

Cécile Brégeard a aussi constaté un changement dans le regard des gens qu'elle croise dans la rue, depuis qu'elle est en fauteuil roulant.

"On ne vous regarde pas de la même façon"

Cécile Brégeart quittera son fauteuil roulant mardi soir. Elle confie qu'une des premières choses qu'elle fera sera d'aller courir. Son expérience, soutenue par l'association des paralysés de France, devrait donner lieu à un livre et une exposition, dans les mois qui viennent. En attendant, vous pouvez déjà consulter le blog sur lequel elle raconte son aventure au jour le jour.