Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des denrées ou des coupons pour la grande collecte de la banque alimentaire en Haute-Vienne

-
Par , France Bleu Limousin

C'est ce dernier weekend de novembre que la banque alimentaire de la Haute-Vienne organise sa grande collecte dans les supermarchés du département. Mais elle a dû composer avec la crise sanitaire. La présidente de l'association en appelle à la générosité alors que les besoins sont grandissants.

Mireille Bréchet, présidente de la banque alimentaire de la Haute-Vienne appelle à la générosité lors de la collecte dans les supermarchés
Mireille Bréchet, présidente de la banque alimentaire de la Haute-Vienne appelle à la générosité lors de la collecte dans les supermarchés © Radio France - Françoise Ravanne

C'est ce week end sur deux jours, vendredi et samedi que la banque alimentaire organise sa grande collecte dans une soixantaine de supermarchés de la Haute-Vienne. Ce sera sa seule collecte de l'année car celle du printemps avait été annulée à cause du confinement . Mais avec la crise sanitaire l'association a dû revoir son organisation. La banque alimentaire a notamment décidé de distribuer des coupons-repas à l'entrée de certains supermarchés, les clients choisissant en passant en caisse de les transformer en argent, lequel servira à acheter de la nourriture mais plus tard. Mais on peut continuer de donner des denrées alimentaires ou des produits d'hygiène. Pour cela des box ont été disposés à la sortie des magasins pour éviter aux bénévoles de manipuler la marchandise.

Une collecte particulière pour un avenir incertain

Mireille Bréchet, la présidente de la banque alimentaire ne cache pas ses inquiétudes car si pour l'instant les denrées sont suffisantes grâce aux aides de l'Etat et des collectivités comme le département et la région, c'est pour l'avenir que cette collecte est nécessaire. "Les demandes explosent, on a de nouvelles associations qui viennent d’être habilitées et qui demandent leur adhésion à la banque alimentaire. A chaque fois c'est 200 à 300 familles en plus qu'il faut aider" explique Mireille Bréchet. Et quand on lui demande quelles sont les denrées qu'elle souhaite avant tout collecter..."De tout on a besoin de tout" répond t-elle. Mais elle craint que les dons soient moins importants que l'an dernier. "Les grandes surfaces souffrent un petit peu d'une désaffection et comme la collecte du dimanche est annulée on s'attend à un tonnage nettement moindre que les autres années" ajoute t-elle.

Beaucoup moins de bénévoles dans les supermarchés

Les bénévoles aux gilets orange seront aussi moins nombreux dans les 63 supermarchés de la Haute-Vienne qui participent à l'opération. D'une part parce que certains, trop âgés, ont décliné leur venue par crainte du coronavirus et il a fallu aussi limiter leur nombre pour respecter la distanciation physique et éviter les regroupements dans les grandes surfaces. Mais Mireille Bréchet espère pouvoir collecter une cinquantaine de tonnes de denrées alimentaires.  "Il faut bien se rendre compte que les personnes précaires sont de plus en plus précaires et j'espère que ceux qui ont les moyens donneront un petit quelque chose, mais après chacun fait ce qu'il veut avec sa conscience" conclut la présidente de la banque alimentaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess