Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

En Île-de-France, la ruée des clients vers les restaurants McDonald's

Par

Plusieurs restaurants McDonald's sont autorisés à rouvrir depuis quelques jours, en Île-de-France, mais uniquement leur service drive. Dans certaines communes, les files d'attente de voitures s'allongent sur plusieurs centaines de mètres.

La ruée des clients au restaurant McDonald's de Garges-lès-Gonesse dans le Val d'Oise La ruée des clients au restaurant McDonald's de Garges-lès-Gonesse dans le Val d'Oise
La ruée des clients au restaurant McDonald's de Garges-lès-Gonesse dans le Val d'Oise © Radio France - Hajera Mohammad

Mercredi, 16 heures, au McDonald's de Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise) :  une vingtaine de voitures font la queue au drive du restaurant. La même scène se déroule depuis lundi devant le Mcdo de Saint-Gratien, dans le même département ou encore celui de Lieusaint-Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne). La chaîne de fast-food a obtenu l'autorisation de reprendre son activité pour servir les clients mais uniquement pour la vente à emporter.

Publicité
Logo France Bleu

Nostalgie du Big Mac et des nuggets

Des livraisons via Uber Eats sont également possibles. Mais pour certains clients, revenir au McDo "c'est un plaisir", comme s'ils retrouvaient un repère, une bonne vielle habitude. Ilyès est venu avec une amie et tant pis si une dizaine de voitures sont encore devant eux : "Avant le confinement, on venait au moins chaque week-end, c'est la base". Pour Maicha, l'envie de "nuggets et de frites" était trop forte.

Impossible de manger sur place, la salle de restauration est fermée et seul le paiement par carte bancaire est accepté. Au McDo de Saint-Gratien, des agents de sécurité filtrent les entrées et distribuent un flyer sur lequel le restaurant précise qu'une "gamme réduite" de produits est proposée "Tout ce qui est à base de tomate et de salade, on ne le fait pas pour l'instant", précise un employé. Et ici, interdiction de rester manger sur le parking.

Pique-nique improvisé

Alex et ses deux amis ont tout de même décidé d'improviser un pique-nique en se garant un peu plus loin. Les menus sont déballés sur le coffre de la voiture, ils mangent et savourent. "C'est aussi le fait de se retrouver entre amis qui fait du bien", explique le jeune homme .

En Île-de-France, la ruée des clients au McDonald's de Garges-lès-Gonesse © Radio France - Hajera Mohammad

Dans certaines voitures, il y a parfois trois voire quatre passagers à bord. Pas vraiment compatible avec le confinement mais tant pis pour Maicha et Farah qui ont envie de profiter de cette rare sortie entre copines. "On se sent un peu libres, il fait beau, on voit du monde ça fait trop du bien", affirme la première "et puis franchement, j'en ai marre de cuisiner depuis un mois à la maison", ajoute son amie au volant. llyès, lui, est prévoyant. Pour éviter de revenir trop tôt et de refaire la queue, il a une solution : "On va prendre deux ou trois menus et les mettre au congélo, je crois ! ", dit-il en souriant. 

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu