Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La réforme des retraites

EN IMAGES | 49-3 : plus de 400 manifestants dans la Manche

-
Par , France Bleu Cotentin

Plus de 400 personnes se sont mobilisées dans la Manche ce lundi soir contre le passage en force du gouvernement sur la réforme des retraites, symbolisé par le recours à l'article 49-3. D'autres rassemblements ont lieu ce mardi à l'appel de l'intersyndicale.

Près de 300 personnes se sont rassemblées devant le théâtre de Cherbourg ce lundi contre le 49-3 et la réforme des retraites
Près de 300 personnes se sont rassemblées devant le théâtre de Cherbourg ce lundi contre le 49-3 et la réforme des retraites © Radio France - Pierre Coquelin

"49-3, on n'en veut pas". Deux jours après l'annonce par le Premier ministre Edouard Philippe du recours à l'article 49-3 pour adopter la réforme des retraites, l'intersyndicale a organisé plusieurs rassemblements dans la Manche : 300 personnes étaient rassemblées ce lundi soir à Cherbourg, une cinquantaine à Coutances et Saint-Lô, ou encore une vingtaine à Avranches notamment. 

Sur la place De-Gaulle, devant le théâtre de Cherbourg, les manifestants ne sont pas étonnés par la procédure. "Le 49-3 allait arriver à un moment. C'était l'issue de sortie. Une manière de couper-court à tout débat. Même si le chef de l'Etat dit que maintenant, les discussions vont continuer, on se demande bien comment", confie Christine. Pour Daniel, c'est le contexte qui est "choquant" : "on voit bien que le gouvernement est aux abois. Il y a en ce moment le problème du coronavirus. Il espère que les gens vont se focaliser sur le virus, et oublier la réforme des retraites".

"Lâcheté", "pas digne d'un président démocrate", "c'est une stratégie politique en plein coronavirus" confient les manifestants cherbourgeois
"Lâcheté", "pas digne d'un président démocrate", "c'est une stratégie politique en plein coronavirus" confient les manifestants cherbourgeois © Radio France - Pierre Coquelin

15-3 vs 49-3

Dans le cortège qui mène les manifestants jusqu'à la mairie déléguée de Cherbourg-Octeville, on ne se fait pas trop d'illusions sur le sort des deux motions de censure déposées par les oppositions. "On est plus que jamais mobilisés, souligne Nathalie Bazire, secrétaire départementale CGT dans la Manche. Le 49-3, c'est un déni de démocratie. C'est ne pas entendre les 64% de Français qui sont contre ce projet de réforme. Le combat doit continuer via les manifestations et la grève surtout".

Pierre ne compte pas lâcher l'affaire : "De toute façon, _il y a des élections qui approchent_. J'espère que ça va servir à quelque chose. C'est aussi une façon de savoir ce qu'on veut", sourit celui qui est mobilisé depuis le 5 décembre. Un vote sanction, un "15-3 dans les urnes" (entendez le 15 mars, date du premier tour des municipales) face au 49-3 du gouvernement sur les retraites. 

Le cortège a arpenté les rues piétonnes de Cherbourg jusqu'à la mairie déléguée de Cherbourg-Octeville
Le cortège a arpenté les rues piétonnes de Cherbourg jusqu'à la mairie déléguée de Cherbourg-Octeville © Radio France - Pierre Coquelin

De nouvelles manifestations sont prévues ce mardi soir devant les préfectures et les sous-préfectures : à 17h30 à Avranches, et à 18h à Cherbourg. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu