Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES : à Rennes 300 manifestants contre la loi bioéthique, et autant d'opposants

-
Par , France Bleu Armorique

Environ 300 manifestants ont protesté contre la loi bioéthique en passe d'arriver devant le Sénat, ce samedi 10 octobre sur l'Esplanade de Gaulle à Rennes. Au moins autant de contre-manifestants étaient présents pour dénoncer ce rassemblement organisé à l'appel du collectif Marchons enfants.

Environ 300 personnes se sont réunies sur l'Esplanade de Gaulle à Rennes ce samedi 10 octobre pour dénoncer la loi bioéthique.
Environ 300 personnes se sont réunies sur l'Esplanade de Gaulle à Rennes ce samedi 10 octobre pour dénoncer la loi bioéthique. © Radio France - Valentin Belleville

"Mon corps mon choix", "Notre fierté, votre haine" par ces mots, quelque 300 contre-manifestants ont accueilli ce samedi 10 octobre à Rennes la manifestation à l'appel du collectif Marchons enfants visant à dénoncer la loi bioéthique qui sera bientôt présentée au Sénat.

Plusieurs prises de paroles ont eu lieu lors de ce rassemblement statique.
Plusieurs prises de paroles ont eu lieu lors de ce rassemblement statique. © Radio France - Valentin Belleville

Parmi les slogans entendus dans les rangs des manifestants sur l'esplanade de Gaulle : "Macron ta loi, on n'en veut pas" est revenu a de nombreuses reprises. Les opposants à la loi bioéthique dénoncent principalement l'ouverture de la procréation médicalement assistée à l'ensemble des femmes, qu'elles soient dans un couple hétérosexuel, homosexuel, ou encore qu'elles soient célibataires :"_Une femme peut tout à fait avoir envie d'avoir un enfant c'est légitime, mais la nature pose des limites_. La PMA doit s'arrêter à la situation d'un couple qui ne parvient pas à avoir un enfant à cause, par exemple d'un problème de fertilité. Mais je ne conçois pas que le loi puisse priver un enfant de son père en autorisant la PMA à toutes les femmes", explique Pierre venu manifester contre la loi bioéthique.

Les contre-manifestants ont été bloqués par la gendarmerie à quelques dizaine de mètres du rassemblement.
Les contre-manifestants ont été bloqués par la gendarmerie à quelques dizaine de mètres du rassemblement. © Radio France - Valentin Belleville

De l'autre côté du cordon de la gendarmerie, de nombreux contre-manifestants ont fait entendre leur voix pendant les différentes prises de paroles des manifestants. "La loi a déjà bien reculé en excluant les personnes trans et en reculant aussi l'auto-conservation des gamètes. C'était important d'être là aujourd'hui pour montrer que les rennais sont des gens ouverts à la diversité", raconte Valentine, venue soutenir les contre-manifestants.

De nombreuses pancartes ont été brandies par les contre-manifestants.
De nombreuses pancartes ont été brandies par les contre-manifestants. © Radio France - Valentin Belleville

De part et d'autres du barrage des forces de l'ordre, quelques manifestants se sont provoqués verbalement. Quelques personnes habillés en noir étaient visibles également. Mais finalement, les paroles n'ont jamais dégénéré en violences physiques au cours de ce rassemblement.

Une pancarte des contre-manifestants sur l'esplanade de Gaulle.
Une pancarte des contre-manifestants sur l'esplanade de Gaulle. © Radio France - Valentin Belleville
Choix de la station

À venir dansDanssecondess