Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

EN IMAGES : au moins 1.500 personnes rassemblées à Clermont-Ferrand en hommage à Samuel Paty

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

A l'appel de l'intersyndicale et des associations, ils étaient au moins 1.500 sur la place de Jaude, ce dimanche 18 octobre, pour rendre hommage à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie assassiné vendredi à Conflans-Sainte-Honorine.

Au moins 1500 personnes étaient place de Jaude pour rendre hommage à Samuel Paty.
Au moins 1500 personnes étaient place de Jaude pour rendre hommage à Samuel Paty. © Radio France - Léo Corcos

La place de Jaude était noire de monde, ce dimanche 18 octobre, signe que cet événement a touché bien au-delà du monde de l'éducation. Selon la police présente sur les lieux, 1.500 personnes étaient présentes à Clermont-Ferrand, et 200 à Aurillac. Dans la foule, des professeurs de tous niveaux, syndiqués ou non, des lycéens, des élus, et nombre d'anonymes. Tous venus saluer la mémoire de Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie assassiné vendredi 16 octobre dernier, et qui avait longtemps vécu à Moulins (Allier).

Tout le monde a tout d'abord respecté une minute de silence, qui s'est terminée par de longs applaudissements.

Puis les prises de paroles se sont succédées, dans une émotion palpable. Syndicats et associations ont demandé au ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, de ne pas les abandonner et de leur donner les moyens d'exercer dans les meilleures conditions.

Au vu du nombre, les personnes présentes se sont ensuite contentées de faire, symboliquement, un tour de la place de Jaude, avant de se disperser.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess