Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

EN IMAGES - Centenaire de l'Armistice : revivez la cérémonie du 11 novembre à Orléans

dimanche 11 novembre 2018 à 13:06 Par Cyrille Ardaud, France Bleu Orléans

À Orléans, ce sont plusieurs milliers de personnes qui se sont réunies pour commémorer le centenaire de l'Armistice de la Première guerre mondiale. Une cérémonie de plus d'une heure, très solennelle et émouvante.

Quelques milliers de personnes ont commémoré à Orléans la fin de la Première Guerre mondiale
Quelques milliers de personnes ont commémoré à Orléans la fin de la Première Guerre mondiale © Radio France - Cyrille Ardaud

Orléans, France

Ils sont plusieurs milliers à s'être rassemblés ce dimanche à Orléans, sur l'Esplanade du souvenir-Français. À l'occasion des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, la place était noire de monde. Les Loirétains sont venus assister à une cérémonie de plus d'une heure, très solennelle et émouvante.

La fanfare de la Musique Municipale d'Orléans arrive sur l'Esplanade du Souvenir-Français - Radio France
La fanfare de la Musique Municipale d'Orléans arrive sur l'Esplanade du Souvenir-Français © Radio France - Cyrille Ardaud

À l'une des extrémités de la place, le monument aux morts est recouvert de bleuets en plastique. Des fleurs fabriquées par des bénévoles comme Micheline, qui a été très productive : "Je n'ai pas compté exactement combien j'en ai fait, mais ça tourne autour des 800 ! Pour moi c'était un travail de mémoire. J'ai connu des gens qui ont fait la guerre. Mon grand-père a fait la Première Guerre mondiale, mon papa a été déporté à Dachau, mon mari a combattu en Algérie et mon parrain est décédé en Indochine."

Des vétérans et des enfants

Durant cette cérémonie, on commémore évidemment le centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale, mais forcément on pense à ceux qui sont morts ou qui ont combattu dans d'autres conflits. Guy Marché, 83 ans, est un ancien combattant, il a fait la guerre d'Algérie et était aux premières loges pour assister à cette cérémonie du 11 novembre : "Je l'ai trouvée très émouvante et très belle." Mais Guy Marché est surtout ému de voir autant de jeunes réunis : "C'est très important pour le devoir de mémoire, de transmettre aux autres générations. Il ne faut plus que ça recommence, on a déjà eu de guerres mondiales..."

Les anciens combattants étaient évidemment présents à la cérémonie - Radio France
Les anciens combattants étaient évidemment présents à la cérémonie © Radio France - Cyrille Ardaud

Pour Michel Guenot, également vétéran de la guerre d'Algérie : "On pense énormément à tous les gens qui sont tombés... 14-18 c'était horrible. C'est même inconcevable pour nous aujourd'hui. Maintenant quand on est militaire de carrière et que l'on a un mort sous nos ordres on est très affecté, alors qu'à cette époque c'était de la boucherie. Moi j'étais chef de peloton en Algérie dans un régiment parachutiste, j'ai eu trois de mes gars qui ont été tués. Bien sûr que j'y pense encore."

500 enfants des écoles d'Orléans ont chanté - Radio France
500 enfants des écoles d'Orléans ont chanté © Radio France - Cyrille Ardaud

Pour cette cérémonie, 500 enfants des écoles primaires d'Orléans ont chanté deux chansons. "La Marseillaise", évidemment, mais aussi "Aux morts pour la France". Pour Arthur : "C'était pour rendre hommage aux soldats qui ont combattu pour la France. Cent ans ce n'est pas très long, ça me parait proche." Même envie d'honorer la mémoire des poilus pour Mehdi, qui a donc surmonté son trac : "Quand il y avait tout le monde qui nous regardait, j'étais un peu stressé !"

Jean-Marc Falcone, le préfet du Loiret, accompagné d'élus et de membres du conseil municipal des jeunes ont déposé des gerbes - Radio France
Jean-Marc Falcone, le préfet du Loiret, accompagné d'élus et de membres du conseil municipal des jeunes ont déposé des gerbes © Radio France - Cyrille Ardaud
Le préfet Jean-Marc Falcone, des anciens combattants et des membres du conseil municipal des jeunes ont ravivé la flamme. - Radio France
Le préfet Jean-Marc Falcone, des anciens combattants et des membres du conseil municipal des jeunes ont ravivé la flamme. © Radio France - Cyrille Ardaud

Réécoutez le reportage de France Bleu Orléans