Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

EN IMAGES - Halloween sanglant pour les militants grenoblois de l'association L214

mercredi 31 octobre 2018 à 19:49 Par Justine Dincher, France Bleu Isère et France Bleu

Une vingtaine de militants de l'association L214 a défilé dans les rues de Grenoble le soir d'Halloween, afin de dénoncer les conditions d'abattage des animaux. Ils ont montré des vidéos choquantes aux passants.

Les militants grenoblois de l'association L214 ont défilé plusieurs heures dans les rues de la ville.
Les militants grenoblois de l'association L214 ont défilé plusieurs heures dans les rues de la ville. © Radio France - Justine Dincher

Grenoble, France

"Pour les animaux, Halloween, c'est toute l'année", ont scandé mercredi 31 octobre les militants grenoblois de l'association L214. Une vingtaine de personnes ont défilé masquées dans les rues de la ville, le soir d'Halloween pour dénoncer les conditions d'abattage des bêtes. Ces militants de la cause animale ont interpellé les passants en leur montrant des vidéos des abattoirs. 

Une vingtaine de militants de L214 ont défilé masqués. - Radio France
Une vingtaine de militants de L214 ont défilé masqués. © Radio France - Justine Dincher

"C'est Halloween toute l'année à l'abattoir"

"Quand on entend les cris des animaux, on ne peut pas se dire qu'ils ne souffrent pas", explique Coralie Mariani, une des chefs de file des militants, "on ressent leur douleur à travers ces cris, c'est ce qui me touche le plus". Ils ont profité de la fête d'Halloween pour passer leur message : "On l'associe souvent à des choses fantastiques, extraordinaires, alors qu'on n'a pas besoin de chercher très loin, il suffit de regarder ce qu'il y a derrière la production de viande", raconte Gaston. 

ÉCOUTEZ | Coralie Mariani, en pleine action, explique sa démarche.

Ces militants ont voulu instaurer une ambiance pesante dans les rues de la ville. - Radio France
Ces militants ont voulu instaurer une ambiance pesante dans les rues de la ville. © Radio France - Justine Dincher

"Pire que des films d'horreur"

Sur les vidéos qu'ils ont montrées aux passants, on voyait l'abattage d'animaux "encore conscients, qui se vident de leur sang en se débattant". "Le message, c'est vraiment de montrer que c'est l'horreur toute l'année pour les animaux, et qu'on n'a pas besoin de se faire peur avec des films d'horreur. Quand on regarde ce qu'il se passer derrière les portes des abattoirs, c'est pire", conclut Soline.

Avec des tablettes numériques, les militants ont pu montrer des vidéos des abattoirs aux passants. - Radio France
Avec des tablettes numériques, les militants ont pu montrer des vidéos des abattoirs aux passants. © Radio France - Justine Dincher