Société

EN IMAGES - Des milliers d'opposants à l'état d'urgence ont manifesté dans toute la France

Par Germain Arrigoni, France Bleu samedi 30 janvier 2016 à 15:38 Mis à jour le samedi 30 janvier 2016 à 19:55

Des manifestants à Toulouse
Des manifestants à Toulouse © Maxppp

Plusieurs milliers de personnes ont battu le pavé ce samedi dans 70 villes de France pour dénoncer l'état d'urgence et le projet de déchéance de nationalité. A Paris, entre 5.500 et 20.000 personnes ont manifesté.

Alors que le gouvernement envisage de prolonger de trois mois supplémentaires l'état d'urgence, les opposants à cette mesure ont manifesté à travers toute la France.

Des milliers de personnes dans la rue

Ils ont demandé la levée immédiate de l'état d'urgence, instauré après les attentats du 13 novembre 2015. Prévu initialement jusqu'au 26 février, il pourrait être reconduit : le projet est présenté mercredi en conseil des ministres.

Les manifestants ont également réclamé l'abandon du projet de déchéance de nationalité pour les personnes condamnées pour des activités terroristes, "des mesures qui heurtent et mettent à mal nos libertés au nom d'une hypothétique sécurité", selon un communiqué des collectifs. C'est sur ce "désaccord politique majeur" que la garde des Sceaux Christiane Taubira a démissionné mercredi.

> A LIRE AUSSI : C'est quoi, la réforme de la déchéance de nationalité ?

A Paris,  entre 5.500 personnes selon la préfecture de police et 20.000 selon les organisateurs ont manifesté.

Outre le défilé parisien, des manifestations étaient prévues samedi dans 70 villes en France dont Lyon, Toulouse, Lille, Marseille et Strasbourg. 

A Bordeaux.


A Toulouse.

A Saint-Etienne.


A Dijon.

A Rouen.

A Caen.

A Périgueux.

A Perpignan.

A Metz.

A Chambéry.

A Amiens.


A Poitiers.

Au Mans.

Une centaine de personnes ont défilé à Pau et Bayonne en fin de matinée, selon la préfecture. Et 300 à Limoges.