Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

EN IMAGES - À Cherbourg, le patrouilleur Cormoran a un nouveau pacha

jeudi 2 août 2018 à 16:02 Par Pierre Coquelin, France Bleu Cotentin

Le lieutenant de vaisseau Benjamin Desbarres a succédé ce jeudi 2 août à Marc Coicaud au poste de commandant du patrouilleur de service public Cormoran à Cherbourg. Parmi les missions de ce navire de la Marine nationale, la lutte contre l'immigration illégale et la police des pêches.

Âgé de 35 ans, le lieutenant de vaisseau Benjamin Desbarres (à gauche) est le nouveau commandant du Cormoran
Âgé de 35 ans, le lieutenant de vaisseau Benjamin Desbarres (à gauche) est le nouveau commandant du Cormoran © Radio France - Pierre Coquelin

Cherbourg, France

Après le Pluvier et le Flamant, le troisième patrouilleur de service public (PSP) basé à Cherbourg, le Cormoran, a changé de commandant. Ce jeudi 2 août, à l'issue d'une cérémonie de prise de commandement, le lieutenant de vaisseau Benjamin Desbarres a succédé à Marc Coicaud. "Je suis honoré et heureux de me trouver devant vous ce matin", a confié le nouveau "pacha" du navire. 

Âgé de 35 ans, Benjamin Desbarres a été formé à l'Ecole navale, où il est entré en 2005. Il a déjà parcouru les mers du globe. De 2009 à 2011, il a été affecté à bord de L'Audacieuse et La Capricieuse comme officier opérations : en Guyane, il a participé à plusieurs missions de lutte contre la pêche illicite. De 2011 à 2013, il a mis le cap sur l'océan Indien à bord de la frégate Aconit dans le cadre de la lutte contre la piraterie au large de la Somalie, avant d'autres missions en Méditerranée. Après avoir intégré un groupe amphibie américain dans le golfe arabo-persique, il devient commandant-adjoint opérations à bord de la frégate légère furtive Courbet

Officiers, quartiers-maîtres, matelots... Le Cormoran compte une vingtaine de membres d'équipage - Radio France
Officiers, quartiers-maîtres, matelots... Le Cormoran compte une vingtaine de membres d'équipage © Radio France - Pierre Coquelin

À l'image de ce que nous avons pu voir il y a quelques semaines lors du Mondial de football, ce ne sont pas les équipes de stars individuelles qui gagnent les matchs, ce sont celles qui jouent collectif. Peu importe que nous soyons une petite ou une grande équipe, ce qui compte, c'est que nous jouions collectif pour le succès de la mission" - le lieutenant de vaisseau Benjamin Desbarres

Six missions d'assistance

Cette année, en plus des missions de surveillance et de protection du territoire, le Cormoran a pisté une quinzaine de navires, réalisé une trentaine d'inspection dans le cadre de la police des pêches, et a été engagé dans six missions d'assistance. L'une des plus emblématiques, c'était en janvier 2018, au large de Grandcamp-Maisy dans le Calvados. Un chalutier, le Petite Elsa, victime d'une voie d'eau qui a échappé de peu au naufrage. "Si la rapidité et la qualité de l'intervention ont permis de sauver le bateau et les deux membres d'équipage, elles ont aussi mis en lumière le niveau de préparation atteint. Après cette mission d'assistance, j'ai ressenti comme jamais la fierté des marins du bord", a commenté l'ancien pacha, Marc Coicaud. 

Marc Coicaud a assuré le commandement du Cormoran pendant un an  - Radio France
Marc Coicaud a assuré le commandement du Cormoran pendant un an © Radio France - Pierre Coquelin

Construit en 1994 à Lorient, le Cormoran est entré en service le 29 octobre 1997. Il mesure 53 mètres de long et compte une vingtaine de membres d'équipage. Le patrouilleur assure des missions de surveillance du trafic maritime, de lutte contre le terrorisme ou encore l'immigration illégale, et de police des pêches. 

Le lieutenant de vaisseau Benjamin Desbarres lors de l'inspection des troupes - Radio France
Le lieutenant de vaisseau Benjamin Desbarres lors de l'inspection des troupes © Radio France - Pierre Coquelin