Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Les intermittents défilent avec leur propre Jeanne d'Arc contre la réforme de l'assurance-chômage

-
Par , France Bleu Orléans

Près de deux cents personnes ont défilé dans les rues d'Orléans ce samedi après-midi aux côtés des intermittents du spectacle qui occupent le théâtre. Déguisés, ils ont marché, guidés par leur propre Jeanne d'Arc, pour réclamer l'abandon de la réforme de l'assurance-chômage.

Les intermittents qui occupent le théâtre d'Orléans ont rendu hommage à Jeanne d'Arc à leur manière ce samedi après-midi.
Les intermittents qui occupent le théâtre d'Orléans ont rendu hommage à Jeanne d'Arc à leur manière ce samedi après-midi. © Radio France - Marine Protais

Le théâtre d'Orléans est toujours occupé par des intermittents du spectacle. Cela fait près de deux mois, et ils estiment n'avoir toujours pas obtenu gain de cause. Alors pour se faire entendre, ils profitent de la période des fêtes johanniques - qui se déroulaient du 29 avril au 8 mai - pour descendre dans la rue avec leur Jeanne D'Arc. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Déguisés, ces intermittents ont une nouvelle fois réclamé l'abandon de la réforme de l'assurance-chômage mais de façon inédite.

Les intermittents du spectacle réclament toujours l'abandon de la réforme de l'assurance-chômage.
Les intermittents du spectacle réclament toujours l'abandon de la réforme de l'assurance-chômage. © Radio France - Marine Protais

"C'est le défilé de Jeanne d'Art et ses inter-moutons qui veulent bouter la réforme de l'assurance-chômage en dehors du Royaume de France", explique Benoît, déguisé en bouffon du roi.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Comme il n'y avait pas de défilé de Jeanne d'Arc cette année, on s'est dit qu'on allait en organiser un, avec des slogans et une bande-son de Dieu qui parle à Jeanne d'Arc", ajoute Benoit. Et effectivement, dans les hauts-parleurs installés sur une charrette, raisonne une voix grave "Jeanne ! Jeanne ! Entends-tu le peuple gronder ?"

Une "Jeanne d'Arc des précaires"

Sur cette charrette en bois, trône une femme, la "Jeanne du peuple" qui dit "figurer tous les précaires".

Cette Jeanne d'Arc veut "représenter tous les précaires".
Cette Jeanne d'Arc veut "représenter tous les précaires". © Radio France - Marine Protais

"Il est temps que le roi Macron entende son peuple. Depuis deux mois, le peuple a repris ses lieux publics. Et il n'en tient pas compte", lance cette Jeanne. Parmi les personnes qui constituent ce peuple, Chantal, 60 ans, intermittente du spectacle.

Les intermittents réclament l'abandon de l'assurance-chômage et une aide financière pour le monde de la culture.
Les intermittents réclament l'abandon de l'assurance-chômage et une aide financière pour le monde de la culture. © Radio France - Marine Protais

Occupante du théâtre d'Orléans depuis le début, elle demande un plan de soutien pour la culture. "Depuis un an, on nous empêche de travailler. Il y a plein de secteurs, notamment dans l'industrie, qui ont été très aidés financièrement par le gouvernement. Donc nous, on demande une aide pour les salariés du milieu culturel." 

Les intermittents entendent manifester chaque semaine à Orléans s'il le faut.
Les intermittents entendent manifester chaque semaine à Orléans s'il le faut. © Radio France - Marine Protais

Motivée, elle assure que les intermittents ne "lâcheront rien", tant que leurs revendications n'auront pas été entendues.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess