Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

EN IMAGES - Près d'un millier de personnes réunies à Reims et Charleville en hommage à Samuel Paty

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Deux jours après l'attentat de Conflans-Saint-Honorine (Yvelines), près d'un millier de rémois ont rendu hommage à Samuel Paty, 47 ans, professeur d'histoire-géo. Rassemblements également à Châlons-en-Champagne (Marne) et Charleville-Mézières (Ardennes).

À 15h, plusieurs centaines de personnes sont arrivées sur la place d'Erlon, autour de la fontaine de la solidarité
À 15h, plusieurs centaines de personnes sont arrivées sur la place d'Erlon, autour de la fontaine de la solidarité © Radio France - Stéphane Maggiolini

Une minute de silence suivie d'une autre d'applaudissements. Beaucoup d'émotion à Reims (Marne), ce dimanche après-midi lors de cet hommage à Samuel Paty, enseignant tué lors de l'attentat de Conflans-Saint-Honorine (Yvelines), vendredi dernier. Selon notre comptage réalisé sur place, près d'un millier de personnes (parents, élèves, enseignants, syndicats et élus) se sont rassemblées autour de la fontaine de la solidarité : tout un symbole.

"J'ai étudié dans le collège où il y a eu cet attentat"

L'unité face à l'horreur, pour défendre la liberté d'expression. Les enseignants ont insisté sur l'importance de continuer à enseigner, continuer à montrer des caricatures. "La liberté d'expression est notre bien commun le plus précieux, ne la bradons pas aux fanatiques", peut-on lire sur la pancarte de Géraldine, professeur d'histoire-géo dans un lycée rémois. "J'ai grandi à Conflans, j'ai étudié dans le collège où il y a eu cet attentat, ça me touche particulièrement", témoigne Patricia, formatrice dans une école d'infirmière.

Manifestation en hommage à Samuel Paty à Reims
Manifestation en hommage à Samuel Paty à Reims © Radio France - Sylvie Bassal

C'est comme si c'était un de mes professeurs qui s'était fait attaqué. C'est une atteinte à la liberté d'expression, aux valeurs françaises. Nous voir tous là, comme ça, c'est très important. - Iba, 17 ans, lycéenne à Reims.

Iba est venue avec ses parents à ce rassemblement place d'Erlon
Iba est venue avec ses parents à ce rassemblement place d'Erlon © Radio France - Stéphane Maggiolini

Simultanément à Reims, d'autres rassemblements se sont tenus. Près de 500 personnes se sont réunies devant la préfecture de la Marne à Châlons-en-Champagne (Marne), 1 000 entre la direction académique et la préfecture des Ardennes, à Charleville-Mézières. Un hommage national sera rendu mercredi prochain à Samuel Paty.

Manifestation hommage à Samuel Paty à Charleville-Mézières
Manifestation hommage à Samuel Paty à Charleville-Mézières © Radio France - Alexandre Blanc
Choix de la station

À venir dansDanssecondess