Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

EN IMAGES - Une dizaine d'habitants vendangent à Saint-Agnant-Près-Crocq

-
Par , France Bleu Creuse

Une dizaine d'habitants ont participé à des vendanges à la main ce vendredi 4 octobre à Saint-Agnant-Près-Crocq. En 2012, un de leur voisin a planté quelques rangs de vignes. Il ramasse sa deuxième récolte cette année.

Certains habitants de Saint-Agnant-Près-Crocq participent à leurs premières vendanges.
Certains habitants de Saint-Agnant-Près-Crocq participent à leurs premières vendanges. © Radio France - Camille André

Saint-Agnant-prés-Crocq, France

Des habitants de Saint-Agnant-Près-Crocq sont venus prêter main forte à l'un de leur voisin ce vendredi 4 octobre. Munis de sécateurs, ils ont vendangé à la main quelques rangs de vignes plantés sur la commune. 

Les vendangeurs coupent les grappes de raisins manuellement. - Radio France
Les vendangeurs coupent les grappes de raisins manuellement. © Radio France - Camille André

En Creuse, le climat n'est pas très adapté à la vigne, mais dans cette commune du sud-est du département, Jan Van Den Broek, un habitant d'origine Néerlandaise a quand même relevé le défi. En 2012, il a planté quelques rangs de raisins rouges, dans une parcelle de 900 mètres carrés. Pour sa deuxième récolte, le maire de la commune, Jean-Paul Welzer lui a suggéré d'inviter quelques habitants pour leur faire découvrir le monde de la vigne.

René Roulland, le maire de Saint-Georges-Nigremont et Jean-Paul Welzer, le maire de Saint-Agnant. - Radio France
René Roulland, le maire de Saint-Georges-Nigremont et Jean-Paul Welzer, le maire de Saint-Agnant. © Radio France - Camille André

"Tous ceux qui sont ici ont pris la serpette pour cueillir le raisin. Ce n'est pas la foire", plaisante Jean-Paul Welzer, le maire de la commune. Jan Van Den Broek prend ses vignes très au sérieux. La vendange est une étape cruciale

Jan Van Den Broek a planté du raisin "Régent". Un cépage qui résiste assez bien au froid. - Radio France
Jan Van Den Broek a planté du raisin "Régent". Un cépage qui résiste assez bien au froid. © Radio France - Camille André

Jan Van Den Broek a opté pour un cépage qui résiste assez bien au froid: le cépage hybride "Régent". Le viticulteur passionné a aussi acheté des toiles pour protéger ses vignes du gel. Cependant il les a couvert trop tard cette année. Certaines ont gelé, il y a une dizaine de jours. 

Des grappes de raisin gelées. - Radio France
Des grappes de raisin gelées. © Radio France - Camille André

L'an dernier, Jan Van Den Broek a récolté environ 90 litres de jus de raisin. Cette année il espère en obtenir autant, voire plus.

Le raisin est versé dans une machine qui sépare les grains de la végétation. - Radio France
Le raisin est versé dans une machine qui sépare les grains de la végétation. © Radio France - Camille André

Le viticulteur amateur a investi dans du matériel afin de vinifier son raisin. Il dispose d'une machine à manivelle qui sépare les grains de la végétation. Il a aussi un pressoir manuel, ainsi que des cuves en inox. 

Il faut tourner la manivelle pour trier les grains.  - Radio France
Il faut tourner la manivelle pour trier les grains. © Radio France - Camille André

Jan Van Den Broek a fait une démonstration devant ses vendangeurs du jour. 

Un seau de raisins. - Radio France
Un seau de raisins. © Radio France - Camille André

Afin de remercier ses voisins d'être venus vendanger à ses côtés, le viticulteur a organisé une dégustation de la cuvée de l'année 2018 : sa toute première récolte. 

Jan Van Den Broek présente ses bouteilles à ses voisins - Radio France
Jan Van Den Broek présente ses bouteilles à ses voisins © Radio France - Camille André

Le vin produit à Saint-Agnant-Près-Crocq n'est pas commercialisé. Jan Van Den Broek le garde pour sa consommation personnelle et pour l'offrir à ses proches. 

L'étiquette de la bouteille est à effigie de la chapelle Saint-Michel de Saint-Agnant-Près-Crocq - Radio France
L'étiquette de la bouteille est à effigie de la chapelle Saint-Michel de Saint-Agnant-Près-Crocq © Radio France - Camille André

Après l'effort, le réconfort : les vendangeurs ont pu déguster le vin. "Il est léger, avec un véritable goût de raisin. Et en plus il n'a pas de dépôt", ont-ils pu constater. Le viticulteur reste néanmoins modeste : "Ce n'est pas un très grand vin, mais c'est l'aventure qui me plaît", indique Jan Van Den Broek.

Les voisins ont pu découvrir le vin du vignoble de Saint-Agnant - Radio France
Les voisins ont pu découvrir le vin du vignoble de Saint-Agnant © Radio France - Camille André
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu