Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

EN IMAGES - Une Marche des Fiertés festive et colorée à Rennes

-
Par , France Bleu Armorique

Ils étaient près de 3 200 (selon la police) à défiler ce samedi 08 juin pour la 25e Marche des Fiertés (ou Gay Pride) dans les rues de Rennes. Une manifestation festive pour les droits des personnes LBTI+ (lesbienne, gay, bi, transgenre, intersexe).

C'était la 25e édition de la Marche des Fiertés à Rennes
C'était la 25e édition de la Marche des Fiertés à Rennes © Radio France - Maxime Bossonney

Rennes, France

C'est sous un grand soleil que l’immense cortège s'est élancé de la place Charles de Gaulle à Rennes ce samedi 08 juin après-midi. Ballons, costumes, drapeaux arc-en-ciel, musique électro. L'ambiance festive a envahi toutes les rues de la capitale rennaise. Cette 25e Marche des Fiertés s'est voulu bruyante (dans le bon sens du terme) pour montrer que chacun, et notamment les personnes LGBTI+ (lesbienne, gay, bi, transgenre, intersexe) sont libres d'arpenter l'espace public selon leur orientation sexuelle ou leur identité de genre et de sexe. 

Ils étaient donc 3 200 selon la police ( 5 500 selon les organisateurs) à chanter, danser, crier, pour leurs droits, et pour faire reculer les discriminations. "Les agressions et les violences viennent à nouveau d'augmenter, c'est en lien avec le débat sur la PMA (procréation médicalement assistée)" estime Antonin le Mée, administrateur d'Iskis, le centre LGBTI de Rennes. "On a peur de revivre les violences que les associations ont subi lors du mariage pour tous".

Une marche qui était aussi sous le signe du soutien aux réfugiés. Ils étaient d'ailleurs une dizaine à ouvrir le cortège. "On veut aussi lutter pour ceux qui sont obligés de fuir leur pays à cause de leur orientation sexuelle." explique Maxime, un manifestant. "Il y en a qui sont acceptés dans la société, par leurs proches. Ici, on a des droits, mais ce n'est pas partout pareil". 

La marche s'est voulu ce samedi 08 juin comme une immense fête à ciel ouvert, qui va continuer toute la nuit avec un grand "Noz Pride", un Fest Noz militant à la salle de spectacle du Liberté.

Revivez en image la Marche des Fiertés à Rennes :

  • Une foule immense
5 500 personnes ont défilé dans les rues de Rennes selon les organisateurs - Radio France
5 500 personnes ont défilé dans les rues de Rennes selon les organisateurs © Radio France - Maxime Bossonney
Un immense drapeau arc-en-ciel était déployé dans le cortège - Radio France
Un immense drapeau arc-en-ciel était déployé dans le cortège © Radio France - Maxime Bossonney
Ça coince en arrivant sur les quais ! - Radio France
Ça coince en arrivant sur les quais ! © Radio France - Maxime Bossonney
Difficile de voir la fin du cortège ! - Radio France
Difficile de voir la fin du cortège ! © Radio France - Maxime Bossonney
  • Une liberté affichée
Un défilé coloré - Radio France
Un défilé coloré © Radio France - Maxime Bossonney
La lutte contre les discriminations et les violences étaient au cœur de la marche - Radio France
La lutte contre les discriminations et les violences étaient au cœur de la marche © Radio France - Maxime Bossonney
Un breton... - Radio France
Un breton... © Radio France - Maxime Bossonney
....Une bretonne - Radio France
....Une bretonne © Radio France - Maxime Bossonney
Les manifestants demandent l'accès à la PMA pour toutes les femmes - Radio France
Les manifestants demandent l'accès à la PMA pour toutes les femmes © Radio France - Maxime Bossonney
Des familles étaient aussi présentes - Radio France
Des familles étaient aussi présentes © Radio France - Maxime Bossonney