Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

En Lorraine, un projet de charte pour faire cohabiter randonneurs et chasseurs

dimanche 4 novembre 2018 à 11:41 Par Cédric Lieto et Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Alors qu'un trail a été reporté à Bainville-sur-Madon (Meurthe-et-Moselle), faute d'accord trouvé entre les organisateurs et une société de chasse, le Club Vosgien prépare une charte du "bien-vivre ensemble". Explications.

Une chasse en cours (illustration)
Une chasse en cours (illustration) © Maxppp - Lionel Vadam

Un trail annulé ce week-end à cause de la chasse ! La première édition de "Fort en Trail" ce dimanche à Bainville-sur-Madon (Meurthe-et-Moselle) est reportée au mois de mars prochain. La raison ? Le parcours emprunte une zone de chasse et aucun accord n'a pu être trouvé avec l'une des sociétés de chasse. Pour des raisons de sécurité, les organisateurs n'ont donc pas obtenu le feu vert de la préfecture. 

La cohabitation entre chasseurs et autres usagers de la nature fait l'objet de débats et chez nous, le Club Vosgien (qui fédère 123 associations de marche dans sept départements dont la Meurthe-et-Moselle et les Vosges) travaille sur une "charte du bien-vivre ensemble".

Une charte pour prévenir tout incident

Aucun incident n'a été à déplorer avec des chasseurs mais un accrochage il y a un an entre des randonneurs et un vététiste dans le Haut-Rhin. Alain Ferstler est le président de la fédération du Club Vosgien : 

"Il a descendu un peu trop rapidement la pente et il s'est heurté à des bénévoles du Club Vosgien qui étaient en train de refaire des sentiers. Il est prévu dans une convention que les cyclistes doivent mettre le pied à terre quand ils rencontrent des randonneurs dans des petits sentiers."

Une cohabitation possible

Un accrochage qui accrédite l'idée d'une charte de bonne entente entre randonneurs, cyclistes, cavaliers et chasseurs. Sans passer par des jours de non chasse ou des jours de non randonnée. Les sentiers et la forêt appartiennent à tout le monde, selon Alain Ferstler : 

"Pourquoi l'un devrait aller tel jour et l'autre tel jour ? Nous sommes tous assez intelligents pour trouver une entente sur ce terrain. Les gens sont assez grands pour savoir quel attitude adopter. Aussi bien les uns que les autres."

Le Club vosgien espère voir aboutir cette charte d'ici la fin de l'année ou le début 2019.