Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Lozère, les renforts de gendarmeries sont arrivés

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Comme chaque été, le groupement de gendarmerie de la Lozère fait appel à des civils pour leur prêter main forte.

50 réservistes se succéderont tout au long de l’été
50 réservistes se succéderont tout au long de l’été © Radio France - SAID MAKHLOUFI

50 réservistes se succéderont tout au long de l’été. Ils sont issus de tous les milieux professionnels et donnent de leur temps personnel pendant la période estivale pour aider les militaires d’active à faire face à l’afflux saisonnier de population. Aurore 34 ans est aide-soignante dans la vie de tous les jours, durant l’été elle enfile l’uniforme de gendarmes non sans une certaine appréhension.

Ce week-end, un gendarme de 25 ans a été tué lors d’un contrôle routier. Forcement Aurore, réserviste depuis 13 ans a été touchée : "c’est un métier à risque, ce n’est pas évident, moi, j’essaie de ne pas y penser et de me concentrer sur ma mission". Malgré la difficulté du métier, Aurore ne perd pas de vue les raisons de son engagement : "assurer une certaine sécurité dans le pays et aider les gens dans le besoin. C’est une fierté, un honneur. "

Aurore, réserviste depuis 13 ans : "c’est un métier à risque"

Aurore comme les 49 autres réservistes sera sous le commandement du colonel Philippe Trinckquel, commandant du groupement de gendarmerie de la Lozère : "ceux qui ne rejoignent ont conscience que le métier est dangereux, on vient de vivre un drame et pour nous tous, c’est quelque chose de douloureux et ça nous rappelle à tous la dangerosité du métier."

Le reportage de Said makhloufi

 Aurore comme les 49 autres réservistes sera sous le commandement du colonel Philippe Trinckquel
Aurore comme les 49 autres réservistes sera sous le commandement du colonel Philippe Trinckquel © Radio France - SAID MAKHLOUFI
Choix de la station

À venir dansDanssecondess