Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"En marche! sur ma gueule...", 200 lycéens défilent à Besançon contre la réforme du bac et Parcoursup

vendredi 30 novembre 2018 à 14:25 Par Solène de Larquier, France Bleu Besançon

Plusieurs centaines de lycéens défilent à Besançon ou encore Salins-les-bains ce vendredi 30 novembre. Une manifestation à l'appel de l'UNL contre la réforme du baccalauréat mais également contre Parcoursup. Le syndicat lycéen appelle également à rejoindre le mouvement des gilets jaunes.

200 lycéens ont manifesté à Besançon à l'appel de L'UNL contre la réforme du bac et parcoursup
200 lycéens ont manifesté à Besançon à l'appel de L'UNL contre la réforme du bac et parcoursup © Radio France - Solène de Larquier

Besançon, France

"En marche sur ma gueule" peut-on lire sur une grande banderole déployée par Louise et son amie. "On n'a pas eu le temps de la sortir pendant qu'on était à la manif car on doit rentrer, on a cours" explique l'élève en Première L au lycée Louis Pergaud à Besançon. Le mouvement est effectivement diffus. Des lycéens sèchent les cours pour former le gros de la manifestation, environ 200 élèves défilent dans le centre-ville de Besançon ce vendredi 30 novembre. D'autres se joignent au mouvement ou le quitte au fur et à mesure de la déambulation. Ils répondent à l'appel à manifestation du syndicat lycéen l'UNL (Union nationales des lycéens) contre la réforme du baccalauréat notamment. 

Vers 8 heures ce matin, des dizaines de lycéens ont fait le tour des établissements de la ville pour encourager les autres élèves à les rejoindre. Ils ont ensuite bloqué le lycée Pergaud jusqu'à 10 heures. "On voulait quand même laisser passer les élèves qui le souhaitaient puis le proviseur a barricadé le lycée" explique Louise. Les manifestants sont donc partis vers le centre en scandant régulièrement "Macron, t'es foutu, les lycéens sont dans la rue".

200 lycéens ont manifesté à Besançon à l'appel de L'UNL contre la réforme du bac et parcoursup - Radio France
200 lycéens ont manifesté à Besançon à l'appel de L'UNL contre la réforme du bac et parcoursup © Radio France - Solène de Larquier

Parmi les raisons de la mobilisation : la réforme du bac et le système d'orientation post-bac, Parcoursup, qui inquiètent les lycéens. "La réforme prévoit de supprimer les différentes filières, et de changer la répartition des options en privant certains lycées des options qu'ils ont aujourd'hui. Du coup on a peur que les lycées des campagnes soient délaissés et que les élèves après nous ne sachent pas comment s'orienter si ce n'est qu'à base d'option ici et là" soutient Emma, en première littéraire au lycée Victor Hugo. D'autres expliquent ne pas trop savoir pourquoi ils sont là. D'autres enfin vont plus loin "C'est un raz-le-bol général" assure Maïron en première STL.

Un mouvement qui pourrait se joindre aux gilets jaunes ?

Rejoindre ou non les gilets jaunes, la question divise les lycéens. "Ma mère fait partie des gilets jaunes, je pourrais en mettre un aussi, il faut montrer au gouvernement que ça ne va pas" explique Maïron. Betty au contraire ne veut pas voir les deux mouvements se rejoindre : "On ne se mobilise pas pour les mêmes choses ni par les mêmes moyens" tranche la lycéenne. 

200 lycéens défilent également à Salins-les-bains pour défendre leur établissement

Besançon n'est pas la seule ville où les lycéens se mobilisent. A Salins-les-bains dans le Jura, Plus de 200 élèves (selon les organisateurs) manifestent depuis ce matin. Eux estiment que la réforme du bac menace directement l'attrait de leur établissement, le lycée Victor Considérant. "On a appris qu'avec la réforme, notre lycée allait perdre l'option SES (sciences économiques et sociales) pourtant suivie par 35% des élèves ici. C'est quelque chose qui distingue notre établissement, on a peur qu'il perde de l'attractivité et que certains veuillent partir ailleurs" explique Joanny, l'un des leaders du mouvement. Il affirme d'ailleurs que les options littéraires sont aussi menacées. Les élèves ont commencé à manifester à 8 heures devant le lycée et ont défilé à partir de 14 heures jusqu'à la mairie et ont été reçus par le maire.

Les élèves du lycée Victor Considérant à Salins-les-Bains se sont largement mobilisés contre la réforme du baccalauréat. - Aucun(e)
Les élèves du lycée Victor Considérant à Salins-les-Bains se sont largement mobilisés contre la réforme du baccalauréat. - Courtoisie d'Enzo Romano