Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

En Mayenne, la filière équine au galop pour mieux se structurer

jeudi 7 juin 2018 à 17:01 Par France Bleu Mayenne, France Bleu Mayenne

Cette filière, très importante dans le département, souhaite rassembler tous les acteurs : galop, trot, centres équestres, lycées agricoles. Reportage de Raphaël Aubry.

image d'illustration
image d'illustration

Une vingtaine d'éleveurs et entraîneurs étaient réunis mercredi soir, 5 juin, à l'hippodrome de Laval. Une grande première en Mayenne. Ils ont profité du Grand National du Trot pour échanger sur les difficultés du secteur. Leur ambition : structurer la filière et, par exemple, faire reconnaître le statut d'éleveur-agriculteur ou encore combattre l'augmentation de la TVA afin de revenir à une fiscalité allégée. 

La présidente de la Fédération Nationale du Cheval Mariane Dutoit est venue en Mayenne soutenir cette initiative : "aujourd'hui, partout, on s'interroge sur l'accompagnement des agriculteurs qui souffrent énormément.  Il faut poser le débat dans cette filière qui a une image qui ne reflète pas la vérité, 'on a des chevaux, on est riches'. Je suis agricultrice, j'ai des chevaux, j'ai une ferme équestre, un élevage et sincèrement je suis très fragilisée et je m'interroge sur comment maintenir l'emploi sur l'exploitation. Il y a un vrai potentiel de développement de cette activité. Mais les aides, majoritairement, vont à des particulier amateurs. Nous demandons que les crédits publics, c'est une priorité, reviennent à des agriculteurs professionnels"

Les Mayennais espèrent créer un collectif pour prendre des décisions d'ici la rentrée. Et avancer ensemble. Le milieu du cheval emploie plus de 40.000 personnes dans la région Pays de la Loire. C'est aussi le territoire où il y a le plus de courses hippiques en France.