Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Mayenne, plus de 20.000 personnes signent une pétition pour aider Charlotte, handicapée, privée d'école

-
Par , France Bleu Mayenne

Les parents de Charlotte, 3 ans et demi, en situation de handicap, se mobilisent pour aider leur enfant à retrouver au plus vite les bancs de l'école. Faute de budget suffisant, son auxiliaire, malade, n'a pas pu être remplacée. Une pétition a déjà recueilli plus de 20.000 signatures.

Les parents de Charlotte se mobilisent pour aider leur petite fille à vitre retrouver les bancs de l'école à Mayenne
Les parents de Charlotte se mobilisent pour aider leur petite fille à vitre retrouver les bancs de l'école à Mayenne - Photo familiale - DR

On vous avait raconté, sur France Bleu Mayenne, l'histoire de Charlotte, une petite fille de 3 ans et demi, handicapée, privée d'école à Mayenne. Faute de budget suffisant, son assistante scolaire (AESH), malade, n'a pas pu être remplacée.

Les parents de Charlotte ont lancé une pétition sur internet pour alerter l'opinion sur le sort de leur enfant et pour que l'école inclusive ne soit pas qu'une promesse. A ce jour, plus de 23.000 personnes l'ont signée. 

Nous sommes des parents en colère

"Est-ce normal d’expliquer à des enfants qu’ils ne peuvent pas aller à l’école parce qu’il n’y a pas de budget ?, expliquent ses parents. Et si l’arrêt maladie de l’AESH est prolongé, Charlotte devra-t-elle faire une croix sur son année de petite section ? Nous sommes des parents en colère, des parents déçus, des parents fatigués. Nous espérons que cette pétition, qui ne sera probablement qu’une petite goutte d’eau dans l'océan bureaucratique de l'Education nationale, fera au moins un peu réfléchir sur l’accueil que notre système éducatif réserve à ces enfants pas ordinaires." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess