Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

En Mayenne, un match féminin de foot interrompu à la mi-temps pour laisser la place aux garçons

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu Maine, France Bleu

Dimanche 19 janvier, un délégué de la Fédération a décidé d'interrompre à la mi-temps un match féminin de football amateur entre Laval-Bourny et Spay en Sarthe pour qu'une autre partie d'un championnat national masculin puisse démarrer à l'heure. Reportage d'Orianne Gicqueau.

Le terrain synthétique des Gandonnières à Laval
Le terrain synthétique des Gandonnières à Laval - Site Laval Agglo

Un match féminin de foot arrêté à la mi-temps à Laval pour laisser la place aux garçons ! Dimanche dernier, à la mi-journée, l'équipe féminine de Laval-Bourny et celle du club de Spay en Sarthe débutent la partie. Tout se passe bien sur le terrain synthétique des Gandonnières, jusqu'à la mi-temps. 

Le foot avec les filles, on prend ça à la légère", l'entraîneur des filles de Spay

C'est à ce moment-là que le délégué de la Fédération toque à la porte des vestiaires des filles et leur annonce que la rencontre doit être stoppée sur-le-champ. Deux équipes de jeunes garçons sont déjà sur la pelouse. Pourquoi une telle décision ? Une programmation des matches trop serrée ce jour-là. Les U19 Nationaux du Stade Lavallois et de Guingamp doivent en effet s'affronter à 14h30. Et le règlement des championnats fédéraux exige un temps d'échauffement bien précis et aucun autre terrain n'était disponible ce jour-là en raison de la météo. 

Contacté par France Bleu Mayenne, Philippe Gangneux, le technicien de l'équipe sarthoise, aurait préféré ne pas laisser la place aux garçons et a le sentiment que le foot féminin est trop souvent mis sur la touche : "ils auraient pu repousser le match, commencer un petit peu plus tard. On a quand même fait 150 bornes hein! Le foot des filles, on prend ça à la légère, on ne prend pas ça trop au sérieux". 

Nous sommes dégoûtées", une footballeuse sarthoise

Déception et frustration pour les joueuses sarthoises qui ont dû retirer leurs crampons plus vite que prévu : "nous sommes frustrées, dégoûtées parce qu'on n'a pas pu montrer ce qu'on voulait faire. Et puis nous serons obligées de revenir à Laval pour rejouer". Mais du côté de Laval-Bourny, on préfère nuancer l'événement explique Solène Carre, footballeuse mayennaise : "il y a un écart de divisions entre nous et les garçons U19. Quand on est en National, il y a un planning, un protocole à respecter et ce n'est pas possible de décaler, ça ne fonctionne pas comme ça". 

Tout est en fait partie d'une erreur de gestion de planning, le terrain synthétique proche du centre de formation du Stade Lavallois est en effet géré par Laval Agglomération qui n'a fait aucun commentaire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu