Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Mayenne, une militante des droits des femmes salue le duo Veil-Giscard sur la légalisation de l'IVG

-
Par , France Bleu Mayenne

En 1975, au terme d'un âpre combat, la dépénalisation de l'avortement était adoptée. Une mesure portée par Simone et Veil et soutenue par Valéry Giscard d'Estaing, élu à la présidence de la République quelques mois plus tôt. La légalisation de l'IVG aura profondément marqué la société française.

Simone Veil et Valéry Giscard d'Estaing le 29 novembre 1974, juste après le vote au Parlement de la loi légalisant l'interruption volontaire de grossesse..
Simone Veil et Valéry Giscard d'Estaing le 29 novembre 1974, juste après le vote au Parlement de la loi légalisant l'interruption volontaire de grossesse.. © AFP

De la pilule remboursée par l'assurance maladie à la légalisation de l'IVG, en passant par le divorce par consentement mutuel : plusieurs lois d'importance en faveur des droits des femmes ont été adoptées au cours du septennat de Valéry Giscard d'Estaing, décédé à l'âge de 94 ans mercredi.

En 2014, l'ancien Président était venu en Mayenne, à La Baroche-Gondouin, pour célébrer le 40ème anniversaire de son accession à l'Elysée. Sophie Faguer l'avait rencontré. 

Cette militante mayennaise pour les droits des femmes estime que la loi sur l'avortement de Simone Veil, soutenue par VGE à l'époque, est l'une des plus grandes avancées sociétales de ces 50 dernières années : "c'était une époque très conservatrice. Et une femme, Simone Veil, qui parle de santé publique, et pas de morale, il fallait dépénaliser l'IVG pour que les femmes arrêtent de mourir, avait besoin de soutien, face à une assemblée d'hommes, et elle a tenu bon dans un climat très violent et elle avait avec un elle un Président qui a aussi tenu bon. Ce duo a très bien fonctionné. VGE a joué un rôle important à ses côtés, c'était un Président qui s'engage". 

Valéry Giscard d'Estaing sera enterré samedi à Authon (Loir-et-Cher). Un deuil national a été fixé à mercredi. Emmanuel Macron lui a rendu hommage évoquant "la défense des femmes et leur promotion à de hautes responsabilités, le divorce par consentement mutuel, la majorité civile à 18 ans, l'interruption volontaire de grossesse". "Si nos vies sont plus libres, c'est aussi à son courage et à son audace que nous le devons" a-t-il dit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess