Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

En Mayenne, visites dans les Ehpad : "Même si c'est derrière un plexiglas, l'essentiel c'est de se voir"

-
Par , France Bleu Mayenne

Les visites en Ehpad sont de nouveaux autorisées. Les établissements mayennais reçoivent d'ailleurs depuis lundi de nombreux appels téléphoniques des familles qui veulent voir leurs proches le plus rapidement possible.

Photo d'Illustration
Photo d'Illustration © AFP - SEBASTIEN BOZON / AFP

Les Ehpad ont été pris de court, n'ont pas vraiment eu le temps d'anticiper depuis l'annonce du gouvernement, dimanche dernier, d'autoriser à nouveau le visites.

La mesure est saluée sur la forme mais sur le fond, ça ne peut se faire que progressivement, explique Mickaël Wambergue, le président des associations des directeurs d'Ehpad en Pays de la Loire : "Il aurait été agréable de nous laisser un peu plus de temps. L'ensemble des professionnels ont à coeur de mettre ça rapidement et dans de bonnes conditions. Certains établissements pourront le faire dès demain, d'autres en fin de semaine et d'autres encore plutôt la semaine prochaine. Avec un respect strict des mesures de sécurité sanitaire. Après six semaines de confinement, toutes les demandes des familles sont légitimes mais nous seront obligés de faire des choix. Un principe de réalité va s'imposer à nous"

Mickaël Wambergue : "les professionnels ont à coeur de mettre cette mesure le plus rapidement"

Philippe Danger est le directeur des maisons de retraite de Saint-Aignan-sur-Roë et de Lassay-les-Chateaux : "Il n'y aura pas d'entrée de visiteurs. Nous resterons dans le jardin avec la distance nécessaire et la présence d'un professionnel". Et ce membre du personnel restera avec les familles et les résidents le temps de la visite pour en assurer la sécurité poursuit-il : "les effusions, les embrassades spontanées, elles peuvent avoir lieu. Il faut donc qu'on les prévienne"

Cela fait maintenant six semaines que Sabrina est séparée physiquement de sa maman, pensionnaire de l'Ehpad d'Evron : "J'ai de la chance de la voir en vidéo de temps en temps. Il y a quand même des jours sans et ne pas pouvoir les réconforter comme il faut ça fait mal au coeur". Elle va contacter l'établissement pour prendre rendez-vous, pressée de la revoir : "Même si ce n'est qu'une demi-heure, derrière un plexiglas, une fenêtre, l'essentiel c'est de se voir".

Une visite ne devra pas durer plus d'une heure. Certains Ehpad pourraient même demander aux proches des résidents de porter un masque de protection.

►► ECOUTEZ

Comment vont s'organiser les visites dans les Ehpad ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess