Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

En Moselle, les services de l’Etat mobilisés cet été pour protéger les consommateurs

vendredi 28 juillet 2017 à 13:46 Par Vianney Smiarowski, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Pendant la période estivale, les services de l’Etat sont mobilisés pour protéger les consommateurs. Une opération de contrôles avait lieu ce jeudi dans différents établissements du Pôle thermal d’Amnéville, en présence d’Emmanuel Berthier, le préfet de la Moselle.

Un des inspecteurs contrôle les chambres froides d'un restaurant
Un des inspecteurs contrôle les chambres froides d'un restaurant © Radio France - Vianney Smiarowski

Amnéville, France

Le dispositif de contrôles déployé ce jeudi entre dans le cadre de l’opération nationale OIV pour Opération Interministérielle Vacances. Du 1er juin au 15 septembre, les services de l’Etat comme la Direction Départementale de la Protection des Population (DDPP) ou l’Agence Régionale de Santé (ARS) multiplient les visites dans les établissements qui accueillent du public. Ces contrôles ont lieu toute l’année mais ils sont renforcés pendant la période estivale car l’activité est plus importante et il y a plus de monde. L’hygiène, la transparence pour les consommateurs ou encore le respect des normes, les agents ont contrôlé un restaurant, un centre thermal et un parcours accro-branche à Amnéville ce jeudi.

Un millier de contrôles par an

Premier contrôle dans un restaurant, les deux inspecteurs débarquent à l’improviste. Parmi eux, Julien équipé "d’un thermomètre, d’une blouse et d’un bloc-notes pour relever les éventuelles infractions".

Ils commencent par les congélateurs. "La température est bonne c’est déjà ça mais au niveau de l’hygiène ce n’est pas convenable" constatent les deux inspecteurs. Première déconvenue pour le restaurateur. Les inspecteurs se dirigent ensuite vers la cuisine et relèvent d’autres manquements. "On va demander un nettoyage complet et approfondi par mesure de police administrative donc ils vont recevoir un courrier en accusé de réception dans lequel on leur demandera dans dix jour, de tout nettoyer, de tout ranger et de mettre en place toute la traçabilité sur l’ensemble des produits" explique Denis Koulmann, inspecteur hygiène et sécurité des aliments.

Les contrôles sanitaires dans le Pôle touristique d'Amnéville.

"Sur Amnéville, les résultats sont de très satisfaisants à satisfaisants"

Le but de l’opération, c'est de protéger le consommateur "depuis le premier mars, les consommateurs ont accès à une application qui s’appelle Alim’confiance qui rend transparent le résultat des contrôles de l’administration en matière d’hygiène. Pour l’instant sur Amnéville, les résultats sont de très satisfaisants à satisfaisants", précise Jean-Marie Sanchez, chef de service à la DDPP de Moselle. En moyenne, la DDPP effectue un millier de contrôles alimentaires par an dans le département.

En 2016, lors de l'Opération Interministérielle Vacances plus de 320 contrôles (tout établissements confondus) ont été effectués en Moselle pendant la période estivale. Des anomalies ont été constatées dans 43% des lieux contrôlés, la plupart du temps des anomalies mineures.