Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Occitanie, davantage de décès et toujours moins de naissance en 2020

Selon les derniers chiffres de l'INSEE, le déficit naturel en Occitanie se serait accentué en 2020, notamment sous l'effet de la crise sanitaire. L'Occitanie devient la quatrième région de France la plus peuplée devant les Hauts-de-France.

L' Occitanie devient la 4eme région la plus peuplée de France devant les Haut de France
L' Occitanie devient la 4eme région la plus peuplée de France devant les Haut de France © Maxppp - Arnaud Journois

Au 1er janvier, selon l'INSEE, l'Occitanie compte 5.986.000 habitants et devient la quatrième région la plus peuplée de France, devançant désormais les Hauts-de-France. Il n'empêche que les naissances sont insuffisantes dans la région pour rétablir l'équilibre naturel. En 2020, quelque 62.495 personnes sont décédées en Occitanie, un chiffre jamais atteint depuis un demi-siècle. Les naissances sont elles au nombre de 57.331.

+5% de décès par rapport à 2019

Le nombre de décès a augmenté de près de 5% par rapport à l'année dernière, avec l'arrivée des générations des baby-booms aux âges de forte mortalité, conjugué au contexte de pandémie mondiale de Covid-19. 

Les naissances, elles, diminuent de 0,6% sous l'effet d'une baisse de la fécondité avec une moyenne de 1,83 enfant par femme en Occitanie. La population régionale augmente malgré tout, de 0,6% avec l'arrivée de nouveaux habitants d'autres régions. 

Une surmortalité plus faible qu'en France métropolitaine

La hausse de la mortalité en Occitanie reste bien inférieure à la moyenne nationale, qui avoisine les 9%, la région ayant été moins touchée par la première vague de Covid-19. Il y a eu davantage de décès liés au coronavirus dans la région lors de la deuxième vague. 

Le déséquilibre entre les naissances et les mortalités en Occitanie est un phénomène visible depuis 2017, avec un déficit de plus de 5.000 personnes, qui s’accentue au fil des ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess