Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : la révolte silencieuse des "foulards rouges" vauclusiens prend de l'ampleur

vendredi 30 novembre 2018 à 18:02 - Mis à jour le vendredi 30 novembre 2018 à 18:33 Par Marie-Audrey Lavaud, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Plusieurs internautes vauclusiens ont créé lundi le groupe des "foulards rouges". Ce mouvement pacifique s'oppose aux gilets jaunes et compte déjà près de 2.200 membres.

Le foulard rouge de la révolte silencieuse
Le foulard rouge de la révolte silencieuse © Getty - Andy Crawford

Vaucluse, France

Les opposants aux gilets jaunes commencent à se faire une place dans le débat et notamment sur les réseaux sociaux. Le groupe Facebook "Foulards rouges : riposte face aux gilets jaunes !" a été créé lundi depuis le Vaucluse. Il appelle à arborer un foulard rouge pour dénoncer les actions des gilets jaunes et surtout l'inaction des pouvoirs publics. Victime de son succès, en cinq jours, le groupe compte déjà plus de 2.200 membres, qui dépassent de loin les frontières du Vaucluse. Leur nombre ne cesse d'augmenter d'heure en heure. 

Ce vendredi soir, 300 personnes sont en attente d’inscription car les modérateurs vérifient les profils avant de les accepter. Aucune insulte n'est admise dans ce groupe fermé. Les membres sont appelés à débloquer, toujours de manière pacifique, certains accès ou routes bloqués. On leur conseille de ne pas le faire seul. Il leur est ainsi demandé de "rester intelligents dans les paroles et les actes."

Pour prouver leur mécontentement, des foulards rouges devraient fleurir ce week-end sur les tableaux de bord des voitures.