Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En patrouille avec les gendarmes de Vitry-le-François, dans la Marne

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Journée spéciale sur la gendarmerie, ce mercredi, sur France Bleu Champagne-Ardenne. A cette occasion, nous avons été accueillis au sein du peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Vitry-le-François.

Le STIG en patrouille
Le STIG en patrouille © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Emission spéciale sur la gendarmerie, ce mercredi, sur France Bleu Champagne-Ardenne. Nous sommes en direct dès 6h, de la gendarmerie de Châlons-en-Champagne.  Nous recevrons  notamment le général De Lorgeril, commandant de la région de gendarmerie de Champagne-Ardenne et patron du groupement de la Marne. Beaucoup d' autres invités, aussi, pour une présentation des missions, des hommes , ou du du matériel.

A cette occasion, notre dossier du jour est consacré au peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) de Vitry-le-François. Il y en a quatre dans la Marne : Reims,  Epernay, Chalons en Champagne, et donc Vitry. Des hommes et des femmes qui patrouillent, jour et nuit, pour veiller au grain.    

L'insigne du PSIG
L'insigne du PSIG © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Le jour où nous avons accompagné les gendarmes du PSIG, c’était calme, mais il n'empêche : en roulant tranquillement,  les trois hommes de la patrouille regardent scrupuleusement tout ce qui se passe, vigilants sur des comportements qui pourraient être anormaux. Dans le centre-ville, bien sûr, mais aussi les  zones commerciales, et les entreprises en zones artisanales ou industrielles. Les habitations, aussi ou encore le secteur de l’hôpital, le tout en prenant les petites rues, les passages, les voies qui traversent les lotissements.   

Surveillance
Surveillance © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Quand il y a des interventions, c'est  un peu de tout. C'est d'ailleurs ce qui intéresse ces gendarmes, comme Alexandre, un des membres de cette patrouille : « il y a beaucoup de différents intrafamiliaux, ou de voisinage. Pas toujours, facile à gérer, surtout quand il y a de la violence avec des enfants au milieu. Il faut garder son sang-froid pour essayer de calmer les choses au maximum. Si la personne n’est pas raisonnable, on fait le nécessaire pour l’interpeller dans de bonnes conditions ». 

Contrôle routier
Contrôle routier © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Sur leur initiative,  les gendarmes du PSIG peuvent aussi mener des contrôles routiers, notamment sur les axes d'entrée dans la ville. C’est complètement aléatoire, mais pour Jordan, le chef de la patrouille, « il arrive très souvent qu’on tombe sur des personnes alcoolisées ou sous l’effet de stupéfiants ». 

Le PSIG, à Vitry le François, c'est 18 personnes, volontaires et sélectionnées, notamment  en raison de leur condition physique ou leur niveau tactique.  Ces gendarmes suivent une formation particulière, y compris, depuis 2016, en matière de terrorisme. L'adjudant-chef Cyril Sanchez est le commandant du peloton : « après les attentats terroristes, la direction de la gendarmerie a créé 150 « PSIG Sabre » en France, ce qui est le cas de celui de Vitry. C’est une dotation supplémentaire en matériels spécifiques et en véhicules. Nous pouvons être engagés comme des primo intervenants sur des actes terroristes ». 

Les gendarmes du PSIG peuvent aussi être mis à contribution sur des enquêtes judiciaires, notamment pour sécuriser des lieux, par exemple lors de reconstitutions, ou encore pour interpeller des suspects.

Sur une des entrées de Vitry-le-François
Sur une des entrées de Vitry-le-François © Radio France - Philippe Rey-Gorez
Choix de la station

À venir dansDanssecondess