Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En première ligne durant le coronavirus, une factrice de Brive est à la cérémonie du 14 juillet à Paris

-
Par , France Bleu Limousin

Elle fait partie de ceux qui sont restés fidèles au poste pendant la crise du coronavirus et le confinement. Orchidéa Pailler, factrice installée à Brive, a été choisie parmi neuf agents de La Poste pour participer à la cérémonie du 14 juillet à Paris où les héros du quotidien sont à l'honneur.

Orchidéa Pailler, factrice en Corrèze, est à la cérémonie du 14 juillet à Paris
Orchidéa Pailler, factrice en Corrèze, est à la cérémonie du 14 juillet à Paris - La Poste

Une postière de Corrèze est à Paris pour la cérémonie du 14 juillet. Elle s'appelle Orchidéa Pailler, elle a 31 ans et elle est factrice, installée à Brive. Elle fait partie des neuf agents de La Poste conviés par Emmanuel Macron pour participer à la cérémonie du 14 juillet, place de la Concorde. Cette année, la fête nationale met notamment à l'honneur les héros du quotidien, celles et ceux qui ont été en première ligne durant la crise du coronavirus et le confinement.

Je ne suis pas une héroïne

Elle, une héroïne ? " Euh, non " coupe-t-elle, car Orchidéa Pailler a simplement le sentiment d'avoir fait son boulot. " Je n'aime pas ce qui traîne, je n'aime pas quand il reste du courrier non distribué, j'aime que tout soit fait " explique celle qui occupe un poste très polyvalent, intitulé 'factrice service expert'. " Je remplace les gens malades ou absents pour une raison ou une autre. Je vais un peu partout où il y a besoin ".

Elle au travail, son fils à la maison

Le coronavirus vient de mettre en exergue le côté précieux de ces agents, elle qui a d'abord été affecté à Objat puis majoritairement à Beynat durant le confinement en remplacement de parents arrêtés en raison de la garde d'enfants. " En principe, je ne fais jamais plus de deux jours de suite la même chose " renchérit-elle, elle qui ne se voyait pas s'arrêter durant le confinement, quand bien même son fils de 12 ans était seul à la maison.

Dans le courrier, certaines choses peuvent être importantes

Le service public est chevillé à son corps, les usagers ont besoin de leur courrier. " Dans le volume de courrier, certaines choses peuvent être importantes. Je ne sais pas ce que je distribue, mais je le sais. Quand j'ai moi-même été malade, j'attendais mes résultats d'analyses, etc. Je me dis donc qu'on ne sait jamais. Il faut donc que tout le courrier soit remis ".

Un coup de fil qui fait plaisir

C'est pour cet engagement et sa polyvalence, entre autres, qu'elle est sélectionnée pour être de la cérémonie du 14 juillet. " Ca fait bizarre " avoue la factrice dans les rangs de La Poste depuis 2009 et titularisée en 2012, " mais je réaliserai vraiment quand j'y serai ". Sa première fois à Paris depuis un très lointain voyage quand elle était enfant. " Partir à la cérémonie, ça fait plaisir. Mais, ce qui m'a fait le plus plaisir, c'est l'appel du directeur d'établissement pour me dire pourquoi j'ai été choisie. Quand on reçoit des compliments, ça fait plaisir ! ". Elle devrait en recevoir d'autres pour son engagement, ce mardi, de la part des autorités.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess