Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

En Seine-Maritime, il vient en aide à une vieille dame grâce à une application mobile

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Quentin Clerbout avait téléchargé l'application Sauv Life l'année dernière sur son téléphone portable. Au début du mois, le jeune homme a été sollicité pour la première fois au Mesnil-Esnard, près de Rouen.

Quentin Clerbout était inscrit sur Sauv Life
Quentin Clerbout était inscrit sur Sauv Life © Maxppp - Maxime JEGAT

Le Mesnil-Esnard, France

Début août, Quentin Clerbout, 21 ans, a apporté son aide à une femme au Mesnil-Esnard. Sollicité par Sauv Life, il est allé chercher un défibrillateur en attendant les secours. Arrivée en France en 2018, l'application mobile prévient les personnes inscrites qu'un incident a lieu près de chez eux

Tout a commencé par une notification : "elle m'a indiqué qu'une personne faisait un arrêt cardiaque à 500 mètres de chez moi. À ce moment là j'ai enfilé mes chaussures et sauté dans ma voiture", raconte Quentin Clerbout. L'application, avertie par les pompiers, donne un itinéraire pour s'y rendre le plus rapidement possible. Arrivé chez elle, le jeune homme tombe nez à nez avec une personne déjà sur place. "Comme il était auprès de la victime, je suis allé chercher un défibrillateur à la mairie". Les secours arrivaient au même moment pour prendre le relais. La femme a été sauvée. "Je n'ai pas encore eu l'occasion de retourner la voir mais j'ai prévu de prendre de ses nouvelles". 

Quentin Clerbout

"Je fais des études dans le domaine de la santé, cela donne d'autant plus envie de procurer son aide", indique Quentin Clerbout.  Il n'est cependant pas nécessaire d'être formé pour s'inscrire sur l'application