Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Seine-Saint-Denis : les bibliothèques misent aussi sur le "click and collect" pendant le confinement

-
Par , France Bleu Paris

En Seine-Saint-Denis, les 12 bibliothèques du territoire Est Ensemble, fermées au public pendant le confinement, proposent aux lecteurs d'emprunter des livres grâce au "click and collect".

La bibliothèque éphémère de Montreuil, place Jean Jaurès, propose un service de "click and collect" pendant le confinement
La bibliothèque éphémère de Montreuil, place Jean Jaurès, propose un service de "click and collect" pendant le confinement © Radio France - Hajera Mohammad

On a beaucoup parlé des librairies, une nouvelle fois obligées de fermer pendant ce second confinement, mais beaucoup moins des bibliothèques municipales qui ont subit le même sort. Comme les libraires, certains bibliothécaires se sont adaptés et sont passés au "click and collect"

Une quarantaine de retraits par jour

En Seine-Saint-Denis, par exemple, les 12 bibliothèques du territoire Est Ensemble (Bagnolet, Bobigny, Bondy, Le Pré Saint-Gervais, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Romainville) proposent ce dispositif depuis une dizaine de jours et les lecteurs sont au rendez-vous. 

À la bibliothèque éphémère de Montreuil, installée place Jean Jaurès  (en attendant la fin des travaux à la bibliothèque Robert Desnos), plus de 40 personnes ont pris rendez-vous, ce mercredi, pour récupérer une commande passée en ligne. 

Selon Mathilde, bibliothécaire, en réalité ce sont deux fois plus de personnes  qui se présentent à la porte de l'établissement en une journée. Pour celles-là, même si elles n'ont pas passé commande, des pochettes surprises sont proposées par l'équipe avec des livres à l'intérieur, classés selon les thématiques ou des tranches d'âges.

Question de coût

Emilie, future maman, est venue récupérer un livre sur l'éducation Montessori, commandée sur le net. L'avantage avec le confinement, c'est que les délais d'emprunt ont été rallongés : "j'ai jusqu'au 2 février pour le rendre, ça me laisse du temps ! ". Estelle, elle, est une habituée, elle repart avec une pochette surprise pour son fils de 5 ans, remplie de BD. "Je suis beaucoup plus bibliothèque que librairie, pour moi c'est un endroit vital surtout avec deux enfants à la maison, acheter des livres ça coûte cher". 

Même argument pour Geneviève, qui repart avec un livre d'Amélie Nothomb, un d'Ernest Hemingway et un autre d'Annie Ernaux : "Jamais je ne pourrais m'acheter les quatre ou cinq livres que je prends ici chaque semaine", assure-t-elle.

En Seine-Saint-Denis, les bibliothèques misent aussi sur le "click and collect" pendant le confinement
En Seine-Saint-Denis, les bibliothèques misent aussi sur le "click and collect" pendant le confinement © Radio France - Hajera Mohammad

Les bibliothèques, les oubliées du confinement ?

Des livres gratuits, pour tous, sans condition, c'est ce qui fait des bibliothèques un "trésor culturel", selon Fabrice Chambon, le directeur des bibliothèques de la ville de Montreuil. Un trésor dont on a peu parlé malheureusement depuis le début de la crise. 

Même s'il reconnaît un enjeu plus économique pour les libraires, il souhaite rappeler tout de même que "20% des Français sont inscrits dans une bibliothèque et  40% les fréquentent", "on accueille un spectre de Français très très large, on a un rôle social très important". Encore plus, sans doute, dans un département, la Seine-Saint-Denis, qui compte seulement 12 librairies indépendantes pour 1,6 millions d'habitants.

En Seine-Saint-Denis, les bibliothèques misent aussi sur le "click and collect" pendant le confinement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess