Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

En Touraine, l'Etat augmente les capacités d'hébergement d'urgence pour l'hiver

jeudi 8 novembre 2018 à 16:04 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

C'est une réalité chaque année malgré les critiques des associations humanitaires. La préfecture d'Indre et Loire accroît régulièrement le nombre de places d'hébergement d'urgence en hiver pour les sans abris.

La capacité d'hébergement d'urgence en Indre et Loire passera de 452 à 546 places cet hiver
La capacité d'hébergement d'urgence en Indre et Loire passera de 452 à 546 places cet hiver © Maxppp - Nicolas Le Querré

Indre-et-Loire, France

Avant l'arrivée du grand froid cet hiver, la préfecture d'Indre et Loire a fait le point ce jeudi sur le nombre de places d'hébergement d'urgence mises à disposition des sans abris. Du 15 novembre au 31 mars, uniquement pour l'hiver, 45 places supplémentaires seront ouvertes, 25 pour les hommes isolés, 20 pour les femmes avec ou sans enfants. Globalement, l'Etat va également ajouter et pérenniser 49 places aux 452 places disponibles sur toute l'année ce qui portera le nombre de places, hiver compris, à 546. La préfecture rappelle qu'il n'existait que 133 places en 2012. 

Ces 49 places supplémentaires pérennisées sur l'année seront des places d'accueil de nuit de 17H00 à 9H00 le matin. Avec prise en charge du dîner, du petit-déjeuner, et la présence d'un travailleur social  -Xavier Gabillaud, le directeur de la cohésion sociale et protection des populations

Thierry Gheeraert, le responsable du 115, explique que le nombre d'écoutants va être augmenté d'une unité, ce qui fera 3 écoutants au lieu de 2. Le 115 est le numéro d'appel d'urgence chargé d'évaluer les situations et de fournir un logement selon le diagnostic. Pendant l'hiver 2017- 2018, il a connu un pic de 250 appels, c'était en février. "On a pu ajouter 45 places supplémentaires uniquement pour l'hiver en réquisitionnant des locaux de la SNCF et du CHU avec leur coopération. Et en cas de très grand froid, il y a 75 places réquisitionnables dans des gymnases et des chambres d'hôtel". Il refuse des demandes d'hébergement de manière très variable, entre 30 à 90 refus Son principal critère de choix, c'est uniquement la situation de détresse et de vulnérabilité des personnes.