Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En un an, cent dix-neuf animaux de laboratoire ont retrouvé une famille grâce à la SPA

-
Par , France Bleu

Grâce à un partenariat signé avec le Graal en mai 2016, la SPA a annoncé ce mardi avoir offert une nouvelle vie à cent dix-neuf animaux issus de protocoles de recherches.

Ce sont 116 chiens, essentiellement des beagles et des goldens, et trois chats qui ont été accueillis dans les refuges et maisons SPA, puis adoptés par des familles.
Ce sont 116 chiens, essentiellement des beagles et des goldens, et trois chats qui ont été accueillis dans les refuges et maisons SPA, puis adoptés par des familles. © Maxppp - Christian Watier

Depuis mai 2016, cent dix-neuf animaux ont pu retrouver une famille après la vie en laboratoire grâce à un partenariat signé entre la SPA et le Graal (Groupement de réflexion et d'action pour l'animal). Un chiffre qui a été dévoilé ce mardi par la Société Protectrice des Animaux.

Cent seize chiens et trois chats adoptés

En un an, cent seize chiens, essentiellement des beagles et des goldens, et trois chats, ont été accueillis dans divers refuges et maisons SPA avant d'être adoptés par des familles. Le 13 juin dernier, le chiffre symbolique des cents animaux sortis des laboratoires a été franchi avec l'accueil de vingt-quatre femelles beagles au sein de trois refuges de la SPA.

"Les animaux accueillis en refuges, après avoir passé quelques mois, voire quelques années au sein des unités de recherche françaises, ont la chance de pouvoir être adoptés rapidement par des familles informées du passé des animaux et conscientes de l'attention à leur porter", a souligné Marie-Françoise Lheureux, présidente fondatrice bénévole du Graal. La fondatrice a également ajouté que les laboratoires volontaires qui confient leurs animaux au Graal "s'engagent en retour à ne pas intensifier leur recours au modèle animal".

Changer de regard sur les animaux de laboratoire

Pour Natacha Harry, présidente bénévole de la SPA, "grâce à ce partenariat, la SPA participe à faire changer le regard sur les animaux de laboratoire". "Tant que la médecine vétérinaire et humaine utilisera le modèle animal, la question du sort des animaux impliqués continuera de se poser", a-t-elle estimé.

Selon le rapport de la Commission Européenne sur les statistiques concernant le nombre d’animaux utilisés à des fins expérimentales en 2010, près de 2,2 millions d’animaux utilisés à des fins scientifiques sont morts en France, dont 3.000 chiens et près de 600 chats, sans compter les autres espèces.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess