Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

VIDÉOS - Cérémonie du D-Day de rattrapage pour les vétérans britanniques à Colleville-Montgomery

Une commémoration du 6 juin 1944, en octobre... La faute à la pandémie : impossible pour les Britanniques de venir en juin cette année à cause des restrictions sanitaires. La cérémonie a donc eu lieu ce mardi 26 octobre à Colleville-Montgomery, en présence de sept vétérans venus d'outre-manche.

Un 26 octobre, des vétérans britanniques ont de nouveau marché sur la plage sur laquelle ils sont arrivés le 6 juin 1944. Un 26 octobre, des vétérans britanniques ont de nouveau marché sur la plage sur laquelle ils sont arrivés le 6 juin 1944.
Un 26 octobre, des vétérans britanniques ont de nouveau marché sur la plage sur laquelle ils sont arrivés le 6 juin 1944. © Radio France - Sarah Saltiel-Ragot

En juin dernier, les cérémonies du Débarquement en Normandie se sont faites quasiment sans vétérans. Impossible de faire venir en particulier les Anglais et les Américains compte tenu des restrictions sanitaires pour voyager. C'est donc ce mardi que l'association de vétérans britannique The Spirit of Normandy a choisi pour commémorer à Colleville-Montgomery le 77e anniversaire du Débarquement. Même avec quatre mois de retard, sept vétérans ont tenu à être présents. 

Publicité
Logo France Bleu
Quatre Britanniques en compagnie de Léon Gautier, dernier des Comandos Kiefer (à gauche). © Radio France - Sarah Saltiel-Ragot
Tous ont plus de 90 ans et certains approchent les 100 ans, mais ils sont encore là, à Colleville-Montgomery, en 2021. © Radio France - Sarah Saltiel-Ragot

De la statue du maréchal Bernard Montgomery, Français et Britanniques ont défilé au son des cornemuses vers la plage que les vétérans ont foulée il y a 77 ans. 

Le petit-fils du maréchal Montgomery, Henry Montgomery a, lui aussi, fait le déplacement. C'est la sixième fois qu'il vient en Normandie et même avec un calendrier décalé, il voulait être sur place. "Je crois que ma génération et encore plus celle de mes enfants, a perdu coût de cette liberté que nous vivons," confie Henry Montgomery, "je pense que c'est important pendant que les vétérans sont encore vivants, d'entendre leurs histoires. Avec l'âge qu'ils sont, qui sait qui pourra encore venir l'année prochaine ?" 

Henry Montgomery (milieu), le petit-fils du maréchal Montgomery qui a dirigées les formes alliées pour le Débarquement, a fait le déplacement à Colleville-Montgomery. © Radio France - Sarah Saltiel-Ragot

77 ans après, les souvenirs toujours vibrants des vétérans

Quand on demande à Henry Rice, pourquoi il est venu un 26 octobre à une cérémonie du Débarquement à Colleville-Montgomery, ce vétéran de la Royal Navy répond : "Pour remercier Dieu d'être encore vivant et surtout pour rendre hommage aux hommes, aux soldats qui étaient sur la plage et y sont mort. Ils sont mes héros." Henry se devait d'être ici, même si, cela ramène des souvenirs

loading

C'est aussi pour ses camarades qui n'ont pas survécu au Débarquement et à la bataille de Normandie que Mervyn Kersh a fait le déplacement jusqu'à Colleville-Montgomery.

loading

Le Français, Léon Gautier, dernier des Commandos Kieffer qui ont eux aussi débarqué en 1944 été également présent aux côté "de (ses) copains anglais".  

Léon Gautier (à gauche, en béret vert) est aujourd'hui le dernier Français encore en vie à avoir débarqué en Normandie le 6 juin 1944. © Radio France - Sarah Saltiel-Ragot

Tous sont venus rendre hommage à leurs camarades morts sur les plages mais aussi transmettre aux plus jeunes générations un message de paix. "J'espère qu'on a retenu la leçon," souligne Henry Rice, "pour mes petits-enfants, je ne veux jamais, jamais qu'ils aient à partir à la guerre, à blesser quelqu'un, tuer quelqu'un." Pour faire passer ce message, les vétérans britanniques comptent bien refaire de voyage pour ces cérémonies aussi longtemps que possible, même si Mervyn Kersh le concède "je ne suis plus tout jeune"

Ma France : Mieux vivre

Après vous avoir interrogés sur les "économies d'énergie", nous avons choisi de nous intéresser à vous, via cette nouvelle consultation citoyenne, lancée avec Make.org . Que faites-vous ou que voudriez-vous faire pour améliorer la qualité de votre quotidien, de votre vie même ? Bien-être, activités physiques, alimentation, activités créatives, voyages, réorientation professionnelle, changement de vie, valeurs familiales, etc. : partagez avec les autres vos bonnes idées, actions et réflexions.

Publicité
Logo France Bleu