Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : plus de 510.000 manifestants dans près de 70 villes
Société

En voie d'expulsion, une famille albanaise installée à Lure depuis six ans interpelle Emmanuel Macron

Depuis que le tribunal administratif de Besançon a rejeté vendredi son appel, une famille albanaise vivant à Lure risque à tout moment d'être reconduite à la frontière. La mère, Mariola Gjiryqi, interpelle le président Emmanuel Macron.

Famille Gjiryqi à Lure, d'origine Albanaise, en France depuis 6 ans, déboutée du droit d'asile, sous le coup d'une OQTF
Famille Gjiryqi à Lure, d'origine Albanaise, en France depuis 6 ans, déboutée du droit d'asile, sous le coup d'une OQTF © Radio France - Jean-François Fernandez

Lure, France

A Lure, la famille Gjiryqi, les parents et leurs trois enfants, vit dans l'angoisse d'une expulsion. Vendredi 3 mai, le tribunal administratif de Besançon a rejeté son appel. Cette famille albanaise, déboutée de sa demande de droit d'asile, est sous le coup d'une "obligation de quitter le territoire français" (OQTF) et risque à tout moment d'être reconduite à la frontière.

"Monsieur le président, vous êtes notre dernier recours" - Mariola Gjiryqi

Mariola Gjiryqi, la mère de famille s'adresse directement à Emmanuel Macron. "On a rempli tous les critères pour être régularisés", rappelle-t-elle, "avec un contrat d'intégration républicaine, avec un contrat en CDI, avec les cours de français que l'on a fréquentés régulièrement, avec les bons résultats scolaires de nos enfants..." Elle rappelle aussi que les parents ont quitté l'Albanie en 2013 pour "protéger la vie" des enfants et que, s'ils ont demandé l'asile, c'est que la France incarne "le pays des droits de l'homme".

Les espoirs de la famille reposent sur le chef de l'Etat, à qui elle lance cet appel : "Soyez avec nous, vous êtes notre dernier recours." Le comité d'entraide aux réfugiés de Lure, qui demande la régularisation de cette famille, a rédigé une lettre ouverte à Emmanuel Macron, lettre que tous ceux qui soutiennent cette cause peuvent envoyer au président de la République. Le comité organise une réunion publique de soutien, en présence des Gjiryqi, mercredi 8 mai, à la salle Merlin de Lure. Une marche de soutien sera aussi organisée vendredi à 17h. 

Mariola GJIRYQI

Le tribunal administratif de Besançon n'a pas annulé leurs OQTF, mais seulement l'interdiction de retour en France pour ce couple d'Albanais et leurs 3 enfants.

Le 3 mai, 300 personnes s'étaient réunies pour une manifestation de soutien, alors que la famille attendait la décision du tribunal administratif.

Manifestation de soutien à Lure - Aucun(e)
Manifestation de soutien à Lure - Patrick Tournadre
Manifestation de soutien à Lure - Aucun(e)
Manifestation de soutien à Lure - Patrick Tournadre

Une pétition en ligne, lancée par des lycéens, a recueilli à ce jour plus de 1000 signatures. Scolarisé au lycée Georges Colomb de Lure, le fils aîné doit passer son bac de français dans quelques semaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu