Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Encore 2.000 coureurs sont attendus au départ des 10 kilomètres du canal ce dimanche à Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord

La 23èmé édition des 10 kilomètres du canal devrait encore attirer près de 2.000 personnes ce dimanche 1er décembre autour du stade Francis-Rongiéras à Périgueux. Cette fête populaire permet également de collecter des milliers d'euros pour le Téléthon.

De nombreux coureurs viennent déguisés
De nombreux coureurs viennent déguisés © Radio France - Benjamin Fontaine

Périgueux, France

C'est la course à pied la plus populaire du Périgord ; les 10 kilomètres du canal s'élanceront ce dimanche 1er décembre à 11h15 du stade Francis-Rongiéras à Périgueux, pour une boucle avec retour sur la piste d'athlétisme. Le record de l'épreuve est détenu le champion périgourdin Yoann Kowal en 29 minutes et 36 secondes, et l'an dernier, c'est l'Ethiopien Masha Féléké Haïlé qui a gagné en 30 minutes 39 secondes. Mais cette course organisée par la section triathlon du Club athlétique périgourdin est avant tout un rendez vous populaire. De nombreux concurrents viennent déguisés. Les 10 kilomètres sont aussi une fête caritative : 2 euros sur les 12  de l'inscription sont reversés au Téléthon.  (l'an dernier 5 800 euros avaient été offerts au Téléthon). Les 12 euros d'inscriptions permettent donc au  CAP-triathlon de participer au Téléthon, mais aussi d'offrir un t-shirt à chaque participant, et de payer le chronométrage, le balisage et les ravitaillement, mais pas d'offrir des primes aux vainqueurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu