Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Enfin les vacances de Noël, il était temps !

-
Par , France Bleu Hérault
Montpellier, France

C'est la première fois depuis 2001 que le début des congés coincide avec le réveillon de Noel. L'an dernier, les congés débutaient le 17 décembre. Cette année, après sept semaines de cours, les élèves sont impatients et épuisés. Il était temps que les vacances commencent !

Enfants dans une classe primaire
Enfants dans une classe primaire © Maxppp -

Enfin, elles sont là ! Les vacances de Noël démarrent ce vendredi soir dans toute la France. C'est parti pour deux semaines de repos bien mérité. 

C'est la première fois depuis 16 ans que les vacances de NoÉl débutent le week-end du réveillon. L'an dernier, les vacances avaient commencé le 17 décembre après six semaines et deux jours de cours. Cette année, tout le monde a eu droit à sept semaines complètes.

Les élèves ont la tête ailleurs

"C'était très long,on avait envie de partir, on avait la tête à Noël plus qu'aux devoirs", constatent Ryan et Kilian élèves de 5e et 6e.

Ces deux collégiens parisiens ont retrouvé leur grand-mère Geneviève à la gare de Montpellier. Cette dernière est un peu en colère contre ce calendrier serré : " Comme les vacances commencent la veille du réveillon, tout le monde veut prendre le train le même jour. Les trains sont tous pleins. Mes petits enfants ont raté une journée d'école parce qu'il n'y avait plus de billets disponibles pour samedi."

Dans les classes, cette ultime semaine  a été de trop confie  Mickaelle Appert professeur de CM1/CM2 à l'école Périclès de Montpellier. "Les élèves étaient  fatigués, peu disposés au travail . Ajouter à cela l'épidémie de grippe. Ces derniers jours il a fallu alléger le programme, on a fait plus de sortie, plus d'ateliers créatifs, sinon c'était intenable."

Mickaelle Appert professeur à l'école Périclès de Montpellier

C'est mieux pour le réveillon du Nouvel an

Même constat chez les plus grands. Azadée est en hypokhâgne. Son année se termine par des concours blancs, elle n'en peut plus mais il y a au moins un avantage, reconnaît-elle : 

"On va pouvoir fêter la nouvelle année à fond car on aura une semaine pour récupérer avant de reprendre le chemin des  cours, le 8 janvier." 

Il était temps que les vacances commencent, Sébastien Garnier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess