Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Engagement associatif : un maire de Seine-Saint-Denis demande la création d'un "statut du bénévole"

-
Par , France Bleu Paris

C'est la rentrée pour les 'assoces'. En ce début du mois de septembre, les 'forums des associations" se déroulent un peu partout en France. Le maire de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) Claude Capillon profite de ce moment pour alerter face à la "crise du bénévolat".

Le maire de Rosny-sous-Bois Claude Capillon demande la création d'un "statut du bénévole" pour renforcer les associations.
Le maire de Rosny-sous-Bois Claude Capillon demande la création d'un "statut du bénévole" pour renforcer les associations. © Radio France - Hajera Moahmmad

Rosny-sous-Bois, France

Après les élèves, c'est au tour des associations de faire leurs rentrées ! Tout au long du weekend, les fameux "forums des associations" se sont multipliés dans les villes d’Île-de-France et d'ailleurs.  L'occasion, par exemple, d'inscrire votre enfant au club de rugby du coin ou au club de théâtre de votre quartier.  L'occasion, aussi, pour les bénévoles de trouver des parents volontaires, prêts à s'engager et à s'impliquer.  Mais ça, en revanche, ce n'est pas gagné. 

Pénurie de bénévoles

A Rosny Sous Bois (Seine-Saint-Denis) par exemple, la commune compte près de 350 associations pour 46 000 habitants.  Le tissu associatif a beau être important, le maire de la ville, lui, s’inquiète du manque d'engagement de ses administrés. Lors du forum des associations organisé ce dimanche au sein de l'Hôtel de Ville, Claude Capillon (LR) a demandé la création d'un statut du bénévole.  Une mesure indispensable, selon lui, pour aider les associations à trouver un second souffle. "Pour l'instant je n'ai pas eu de section ou de club qui ont déposé les armes en disant 'on ne peut plus y arriver' " explique Claude Capillon au micro de France Bleu Paris qui ajoute, toutefois, sentir "qu'il y a une fatigue et une usure prématurée" dans le milieu associatif. 

Il faut créer un statut du bénévole". Claude Capillon, maire de Rosny-sous-Bois.

"Je vois des sections ou des clubs qui sont en pénurie de bénévoles" précise celui qui est aussi le président de Grand Paris - Grand Est. "En plus vous avez des habitants qui pensent que les responsables d'associations sont des gens qui sont rémunérés donc il y a une vraie crise du bénévolat" poursuit l'édile qui pense "qu'il faut créer un statut du bénévole". Ce statut pourrait, selon lui, s'inspirer du statut de l'élu qui permet notamment à un salarié d'obtenir de son employeur un nombre d'heures mensuels de détachement "sans prendre le risque d'être mis dehors ou au placard". 

Commencer par les 'Assises des associations'

Pour l'heure Claude Capillon a "demandé à rencontrer les pouvoirs publics de façon à voir comment on peut travailler de façon à donner plus de moyens." Pour le maire de Rosny-sous-Bois, l'idéal dans un premier temps serait de créer les 'Assises des associations' pour faire "remonter les idées" des acteurs de terrain. 

Choix de la station

France Bleu