Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Engagement local en Côte-d'or : Mâlain, village plein de dynamisme

mercredi 10 avril 2019 à 22:20 Par Sophie Allemand, France Bleu Bourgogne

En zone rurale, 56 % des Français sont satisfaits du dynamisme et de l'engagement local chez eux. Quid de la Côte-d'Or ? Nous sommes allés à Mâlain, village de 776 habitants qui accueille la Foire des sorcières, la sixième plus grande manifestation du département et fait preuve de dynamisme.

Le centre paisible de Mâlain et sa petite église
Le centre paisible de Mâlain et sa petite église © Radio France - Sophie Allemand

Mâlain, France

Associations, événements culturel et sportifs, initiatives d'habitants et entraide. Que pensez-vous des activités près de chez vous ? Peut-être que vous faites partie des 66 % de français qui considèrent la vie locale dynamique chez eux, c'est ce qui ressort d'une étude IFOP.

Alors nous avons fait un petit tour en Côte-d'Or, où se trouvent 18 000 associations. Rendez-vous à Mâlain : un village de 772 habitants situé à une vingtaine de kilomètres de Dijon. Une commune pleine de dynamisme qui regroupe 19 associations

La foire des sorcières de Mâlain

Mâlin : petit havre de paix au milieu des vallées, il n'y a pas de grand supermarché mais 19 associations. Et la plus grosse, c'est la foire aux sorcières qui a lieu tous les deux ans. En 2017 elle avait rameuté 22 000 personnes pour le plus grand bonheur des 200 bénévoles, comme Jérôme. Selon cet habitant, la Foire des sorcières est une grande impulsion au lien social, "les gens se parlent parce qu'ils ont l'habitude de bosser ensemble sur un projet commun" explique-t-il, "on est obligé de se rencontrer et de se parler pour défricher un terrain, ou s'organiser pour la billetterie et cela créé un vrai lien social." 

"On va appeler ça un esprit d'équipe au sein de tout un village " Jérôme, bénévole et habitant 

La foire des sorcières aura lieu les 8 et 9 juin prochain, c'est 4 euros la journée, gratuit pour les moins de 12 ans. 

Une proximité jusque dans les assiettes 

La mairie aussi est motivée. Nicolas Benetton le maire a monté un poulailler participatif où chacun s'occupe des poules à tour de rôle. 

"L'important pour Mâlain, c'est de ne pas devenir une commune dortoir car c'est un risque en étant si proche de Dijon" Nicolas Benetton, le maire 

Le poulailler participatif de Mâlain - Radio France
Le poulailler participatif de Mâlain © Radio France - Sophie Allemand

Le dynamisme arrive jusque dans les assiettes. En dehors du centre du village, certains ont monté un GFA : un groupement agricole. On y trouve un café, un paysan boulanger, un jardin maraîcher mais aussi une brasserie bio gérée par Jennifer Langois, brasseuse artisanale bio de la brasserie de La Roche Aigue : "Parfois il n'y a plus aucun café, plus de boulangerie dans les villages, donc il s'agit aussi de relocaliser l'alimentation. Ça fait plaisir de pouvoir venir chercher du pain et des œufs sans devoir aller à Dijon ou dans un supermarché et de se nourrir localement."

Jennifer Langois, brasseuse artisanale bio de la brasserie de La Roche Aigue  - Radio France
Jennifer Langois, brasseuse artisanale bio de la brasserie de La Roche Aigue © Radio France - Sophie Allemand

Le TER passe juste à côté et vous emmène en vingt minutes à Dijon. Mâlain rayonne tellement, qu'il devient difficile d'y trouver un bien immobilier.

50 % des associations de Côte-d'Or tournées vers la culture 

La moitié des associations du département sont des associations culturelles. 

Ce chiffre s'explique par la dominante rurale du département selon Mathieu Gateau, sociologue à l'université de Dijon et spécialiste du bénévolat : "Ce n'est pas parce qu'il y a plus besoin d'associations, je dirais plutôt que c'est parce qu'il y en a moins. En milieu urbain, on va trouver plus d'activités qu'elles soient associatives ou pas. (...). Tandis qu'en milieu rural, on en trouvera peut-être un peu moins. De ce fait, le bénévolat et la vie associative permettent de prendre en charge une partie de ces activités dans le domaine culturel, social ou dans d'autres secteurs."

Mâlain, en Côte-d'Or - Radio France
Mâlain, en Côte-d'Or © Radio France - Denis Souilla