Société

Enquête exclusive : le nombre de Françaises dans le djihad est en forte augmentation

Par La rédaction de France Bleu, France Bleu vendredi 8 janvier 2016 à 7:50 Mis à jour le vendredi 8 janvier 2016 à 17:59

Sophie Kasiki, "repentie" du djihad
Sophie Kasiki, "repentie" du djihad © Radio France - Laetitia Saavedra

Elles sont actuellement 220 Françaises dans les rangs du groupe Etat islamique en Irak et en Syrie, selon un rapport des services de renseignement que Laetitia Saavedra et Elodie Guéguen ont pu consulter pour "secrets d'info", le service d'enquête et d'investigation de Radio France.

Le nombre de femmes françaises dans les rangs du djihad ne cesse de gonfler, selon un document confidentiel des services de renseignement auquel Laetitia Saavedra et Elodie Guéguen ont eu accès. Elles sont, selon ce rapport, 220 actuellement en Irak et en Syrie au sein de l'organisation Etat islamique.

Les femmes, déterminantes au sein d'Etat islamique

Il y a deux ans, les femmes ne représentaient que 10% des départs vers l’Irak ou la Syrie. Aujourd’hui elles constituent 35% du contingent de djihadistes français. Selon l’avocate pénaliste Samia Maktouf, elles sont "la force, le point d’ancrage de ces terroristes. Ce ne sont pas des victimes et elles ne souhaitent surtout pas s’attribuer le statut de victimes. Ce sont des femmes qui agissent, qui jouent un rôle prépondérant, ce sont des femmes qui sont faiseurs de destins." Et qui souvent conseillent les hommes.

Pas de femme au combat

Les services de renseignement ont observé une nette accélération des départs féminins au troisième trimestre 2015, le contingent étant passé de 164 en septembre à 200 en décembre. Que font-elles ? Aucune femme n'est au combat pour l’instant selon les experts du renseignement. Ils définissent deux profils type : celles qui sont venues chercher un époux djihadiste, et celles qui sont allées rejoindre leur mari ou leur famille déjà sur place. Enfin, un tiers de ces Françaises sont des converties à l’islam, contre seulement un homme sur six.

>> Retrouvez toutes les enquêtes de SECRETS d'INFO sur Facebook.

>> Découvrez l'intégralité de l'enquête

Partager sur :