Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Société

SONDAGE - Les Bretons se disent heureux et attachés à leur région, mais pas épargnés par la crise sociale

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le cabinet d'études Elabe publie ce mardi, pour l'Institut Montaigne et France Info, son baromètre des territoires. Il révèle que les Bretons sont très attachés à leur région, optimistes pour l'avenir du territoire, mais les difficultés sociales restent bel et bien présentes.

Illustration sur la Presqu'Ile de Rhuys
Illustration sur la Presqu'Ile de Rhuys © Maxppp - Pol Derwenn/MAXPPP

Bretagne, France

La Bretagne, une terre où il fait bon vivre : c'est ce qui ressort de l'enquête "La France en morceaux" publiée ce mardi par le cabinet d'études Elabe, pour l'Institut Montaigne et France Info. Il s'agit d'un baromètre sociologique des territoires, qui dévoile, région par région, l'état d'esprit des habitants selon le lieu où ils vivent. Parmi les 10.000 Français interrogés, on dénombre environ 800 Bretons*.

72% des Bretons se déclarent heureux !

Et oui, la vie est douce en Bretagne. 67% des habitants interrogés se disent satisfaits "de l'équilibre entre leur temps de vie personnelle, familiale, sociale et professionnelle". Pour une grande majorité d'entre eux (75%), il fait "bon vivre" sous le soleil breton, un chiffre supérieur à la moyenne nationale (66%). 

Selon eux, la Bretagne est relativement épargnée par la pollution et par l'insécurité. Les habitants sont nombreux à parler de la fraternité qui y règnent, et ils témoignent de la confiance envers leurs services publics : 68% font confiance aux forces de l'ordre de leur quartier, 70% à leur école, ou encore 65% à l'hôpital le plus proche.

La Bretagne, une terre d'enracinement 

Ce qui différencie la Bretagne des autres régions est notamment l'affection des habitants pour leur territoire. Ils sont 77%, contre 58% au niveau national, à y être attachés. Ils sont les seuls à préférer leur région à la France. D'ailleurs, seuls 26% d'entre eux pourraient quitter la Bretagne, il s'agit du taux le plus bas sur l'ensemble de l'hexagone. 

Si ils ne sont pas très optimistes pour leur avenir personnel, les Bretons affichent davantage d'enthousiasme pour le futur de leur territoire. Plus de la moitié d'entre eux, 57%, parie sur la réussite de leur région. 

Pouvoir d'achat en berne et territoire mal desservi

Le gros point noir de la Bretagne, ce sont les transports. Moins de deux habitants sur cinq jugent que leur territoire est bien desservi par les transports en commun. Il s'agit même, selon les personnes interrogées, du plus gros défaut de la région ! Bien loin devant le climat...

Notre territoire n'est pas non plus épargné par la crise sociale, et notamment la baisse du pouvoir d'achat. 46% des Bretons affirment avoir du mal à boucler leurs fins de mois. Un habitant sur quatre dit avoir été à découvert plusieurs fois l'année dernière. Par manque de moyens, près d'un Breton sur deux a même retardé ou renoncé à un rendez-vous médical.

77% des personnes interrogées décrivent la société comme injuste. Elles pointent surtout du doigt les inégalités sociales et l'écart entre les salaires

Le baromètre en Bretagne - Visactu
Le baromètre en Bretagne © Visactu - Visactu

*Ces 802 personnes constituent un échantillon représentatif de la population de la région Bretagne, constitué à partir de quotas sur les variables de genre, d’âge, de catégorie socio-professionnelle et de taille d’agglomération.