Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Enquête ouverte après l'expulsion d'une collégienne kosovare dans le Doubs

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Besançon

Sommé de se justifier par son propre parti, Manuel Valls lance une enquête administrative sur les conditions d'éloignement de Leonarda. Cette collégienne de 15 ans a été interpellée lors d'une visite scolaire à Sochaux. Des députés réclament une sanction contre le préfet du Doubs.

Enquête ouverte après l'expulsion d'une collégienne kosovare dans le Doubs
Enquête ouverte après l'expulsion d'une collégienne kosovare dans le Doubs

Dernière minute: le Défenseur des Droits Dominique Baudis a ouvert de son côté une enquête , après avoir obtenu l'accord de la famille de l'adolescente. Toutes les parties seront entendues et un avis sera rendu d'ici quelques semaines. 

Plus tôt dans la matinée, Manuel Valls a annoncé qu'il lançait ce mercredi une enquête administrative sur les conditions d'éloignement d'une collégienne kosovare la semaine dernière dans le Doubs.

"Vérifier si l'ensemble des règles ont été respectées"

Le ministre de l'Intérieur s'est entretenu avec Jean-Marc Ayrault sur cette affaire, précisent les services du Premier ministre, pour savoir si "l'ensemble des règles ont été respectées ".

Le ministre a été vivement interpellé à gauche après l'expulsion de Leonarda, jeune fille kosovare de 15 ans qui vivait avec sa famille à Levier depuis quatre ans. Elle a été arrêtée dans le bus qui l'emmenait à Sochaux , elle et sa classe, pour une visite scolaire .

> Voir aussi l'infographie : Leonarda, ce qu'il s'est passé

Le collectif de défense des droits et libertés des étrangers se dit choqué par la méthode.

kosovo / ENRO

L'Etat, de son côté, indique que la loi a été respectée. Manuel Valls, en marge d'un déplacement à Lorient, dit "comprendre toutes les émotions " à la suite de cette interpellation, soulignant que celle-ci s'est "déroulée dans le respect du droit et des personnes ".

KOSOVO Manuel Valls sur l'expulsion de Leonarda

C'est ce sur quoi insiste également la préfecture du Doubs.

kosovo / PASTILLADE

 

Vincent Peillon: "Qu'on sanctuarise l'école"

Nuance du côté de Vincent Peillon . Le ministre de l'Education a été interrogé sur cette affaire à la sortie du Conseil des ministres. Il affirme attendre les résultats de l'enquête demandée par Manuel Valls, mais il insiste sur le respect des "principes de la France et de l'école ":

KOSOVO Vincent Peillon sur l'expulsion de Leonarda

Les enseignants du collège André Malraux et du lycée Toussaint-L'Ouverture de Pontarlier, où étaient scolarisées la jeune fille et l'une de ses soeurs, ont écrit une lettre ouverte à la préfecture pour réclamer le retour en France de la famille Dibrani, lettre ouverte publiée dans le blog du réseau éducation sans frontières, RESF, sur le site Mediapart.> Lire aussi : Expulsion de Leonarda : la loi doit changer, selon le député Pascal Terrasse

Choix de la station

À venir dansDanssecondess