Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

VIDÉO - Près de 1.500 gilets jaunes manifestent sur la place de la Comédie à Montpellier

samedi 24 novembre 2018 à 19:54 Par Marion Bargiacchi, France Bleu Hérault

La place de la Comédie de Montpellier était jaune fluo ce samedi 24 novembre. 1500 manifestants ont défilé jusqu'à la préfecture puis le parc du Peyrou dans le calme. Aucun blessé, pas d'interpellation ni aucune casse, mais des revendications clairement affichées.

La place de la Comédie au plus fort de la mobilisation ce samedi 24 novembre.
La place de la Comédie au plus fort de la mobilisation ce samedi 24 novembre. © Radio France - Marion Bargiacchi

Montpellier, France

Ils avaient leurs slogans sur le dos : "Macron démission", "Justice sociale", "À bas les taxes" : des centaines de manifestants en gilets jaunes se sont retrouvés sur la place de la Comédie ce samedi après-midi à partir de 14 heures. Les piétons venus de tout l'Hérault ont été rejoints par près de 150 motards qui ont fait pétarader leurs moteurs jusqu'à la préfecture et le parc du Peyrou. La manifestation s'est déroulée dans le calme : aucune interpellation, aucune casse et aucun blessé dans le cortège

"Avec deux salaires, on n'y arrive plus"

Avec son petit mégaphone, Sophie coordonne malgré elle une partie des manifestants. Aide-soignante depuis dix ans, elle et sa compagne n'arrivent plus à finir le mois correctement : "Elle travaille au CHU de Montpellier et même avec deux salaires, nous sommes toutes les deux à découvert dès le 10 du mois. On ne fait pas des folies : on achète à manger, on paie nos impôts, notre essence et nos factures."

Je n'aime pas trop ce mot "pouvoir d'achat". Nous on fonctionne à l'entraide. On récupère des vieux téléphones, on évite le gaspillage, on fait des covoiturages pour faire les courses. - Sophie, aide soignante

Pour elle, le problème ce n'est pas seulement les taxes sur le carburant, c'est un ras-le-bol général : "Il va falloir que ça change !".

Sophie, aide soignante n'arrive plus à finir le mois correctement avec sa compagne et leur fille.

Une convergence de toutes les luttes

Au même moment, le collectif #NousToutes manifestait contre les violences faites aux femmes. Leur cortège a été acclamé par les gilets jaunes à leur arrivée sur la place de la Comédie. Une satisfaction pour Rani : "C'est génial. Ça prouve que les gilets jaunes ne sont pas des fachos ou je ne sais quoi. Il y a une belle unité du peuple aujourd'hui : on a débloqué un péage ce matin à Saint-Jean-de-Védas et on était tous d'accord pour opérer une transition écologique. Seulement, hors de question que ce ne soit que les pauvres qui participent ! Nous on est contre la politique du gouvernement."

Je pense que là il se passe quelque chose. Je ne sais pas où ça va aller mais ce qui est sûr c'est que l'on veut tous une France qui respecte la devise : Liberté, Égalité, Fraternité. - Rani, gilet jaune.

Rani se félicite d'une "convergence des luttes" qui s'opère entre gilets jaunes.

L'accès au centre commercial Polygone de Montpellier a été fermé une partie de l'après-midi. Un petit groupe de gilets jaunes visiblement éméché s'est désolidarisé du reste du cortège vers 15 heures. Ils se sont dirigés vers le centre commercial mais la police leur a interdit l'accès et a fermé les portes. Pas de casse, pas d'interpellation : le centre avait rouvert à 16h30.

VIDÉO - La marche des Gilets Jaunes jusqu'à la préfecture de Montpellier

Les photos de la manifestation

Chaque manifestant en gilet jaune avait des revendications à faire entendre.