Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Angoulême : entre 2,5 millions et 5 millions d'euros pour dépolluer l'ancienne usine SAFT

-
Par , France Bleu La Rochelle

Laissée à l'abandon depuis 1984, l'activité de fabrication de piles a provoqué une pollution des eaux dans le quartier Saint-Cybard à Angoulême. Les premières constatations datent de 2012. Il faudra désamianter et nettoyer le site. La facture s'élèvera entre 2,5 et 5 millions d'euros d'ici fin 2021.

La réunion publique a réuni près de 80 personnes.
La réunion publique a réuni près de 80 personnes. © Radio France - Guillaume Drechsler

Angoulême, France

Il aura fallu sept ans avant que la réhabilitation de la friche industrielle, située quartier Saint-Cybard à Angoulême, ne devienne concrète. Jusqu'en 1984, l'ancienne usine SAFT y fabrique des piles avant de fermer. En 2012, une pollution des eaux du quartier est constatée mais personne ne réagit.

De nouvelles études, publiées en mars 2018, révèlent une pollution bien plus importante. Des métaux lourds et du trichloroéthylène, produit très volatile, sont présents dans les eaux. Les habitants de Saint-Cybard sont, alors, invités à ne plus utilisés l'eau des puits. Des études plus approfondies sur les conséquences dans l'air sont demandées.

Sept ans plus tard, les premières mesures

Plus d'un an après la publication de ces mesures, et sept ans après les premiers signalements, la préfecture de Charente, le conseil départemental (qui a hérité du site en 2004) et la ville d'Angoulême ont présenté un plan de réhabilitation du site industriel, mardi, lors d'une réunion publique.

Le désamiantage et la démolition de l'ancienne usine est envisagée en fin d'année 2019. La dépollution du site industriel prévue d'ici 2021. Le montant total des travaux de dépollution est estimé entre 2 millions et demi et 5 millions d'euro.

Un accord de gestion du terrain sera signé prochainement entre le conseil départemental et la mairie d'Angoulême. Il prévoit, notamment, un plan local d'urbanisme de cinq ans où aucun projet non public ne sera autorisé sur le site.

  - Radio France
© Radio France - Guillaume Drechsler
  - Radio France
© Radio France - Guillaume Drechsler
  - Radio France
© Radio France - Guillaume Drechsler
  - Radio France
© Radio France - Guillaume Drechsler
  - Radio France
© Radio France - Guillaume Drechsler
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu