Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Entre émotion et colère lors de la manifestation en hommage à Steve à Orléans

-
Par , France Bleu Orléans

Une petite centaine de personnes a manifesté dans les rues d'Orléans ce samedi pour rendre hommage à Steve. Le corps du jeune homme de 24 ans a été retrouvé dans la Loire à Nantes. Il avait disparu depuis une intervention policière lors de la fête de la musique.

Le rassemblement s'est déroulé sans incident malgré un face-à-face avec la police qui barrait l'accès à la Préfecture
Le rassemblement s'est déroulé sans incident malgré un face-à-face avec la police qui barrait l'accès à la Préfecture © Radio France - Johan Gand

"Justice pour Steve", "Castaner Démission", "Violences policières = violences d'Etat", voilà les slogans que l'on pouvait voir lors de la manifestation ce samedi dans les rues d'Orléans. La mobilisation a été lancée par les Gilets Jaunes du Loiret. 

Quelques unes des banderolles confectionnées par les manifestants
Quelques unes des banderolles confectionnées par les manifestants © Radio France - Johan Gand

La petite centaine de manifestants a organisé un petit parcours dans le centre-ville orléanais avec des arrêts à plusieurs lieux symboliques. Le palais des justice, la place du Martroi, la préfecture (dont l'accès était barré par la police) puis les bords de Loire.

Les manifestants ont fait une halte devant le palais de justice
Les manifestants ont fait une halte devant le palais de justice © Radio France - Johan Gand

Colère et émotion

A travers la mort de ce jeune homme, beaucoup de manifestants ont voulu dénoncer la répression, qui selon eux, se généralise lors de nombreux mouvements sociaux ou syndicaux. Mais plusieurs participants ont rappelé que ce n'est pas une manif contre les policiers mais bien contre leur hiérarchie et notamment le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Un rassemblement alliant une grande émotion comme l'a ressenti Stéphane "Très triste de voir ce jeune homme qui avait la vie devant lui mourir dans de telles circonstances. Moi aussi j'ai des enfants qui ont une vingtaine d'années et qui aiment faire la fête de temps en temps..." Mais il y avait aussi de la colère, Fabrice, adepte de la revendication non violente ne "comprend pas pourquoi aujourd'hui on ne peut plus faire la fête ou exprimer son désaccord sans risquer de se faire éborgner, ou pire". 

Colère et émotion se mêlait dans le cortège
Colère et émotion se mêlait dans le cortège © Radio France - Johan Gand

La manifestation s'est, en tout cas, déroulée sans incident, c'était l'une des demandes de la famille de Steve. Fabrice conclut philosophe "Mais je reste confiant dans le sens où, à un moment donné, la population va réagir en manifestant dans le calme, de plus en plus, et va montrer que la non violence est la logique et qu'il faut aller dans ce sens-là"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess