Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Environ 1000 personnes à la marche pour le climat ce samedi à Besançon

-
Par , France Bleu Besançon

Environ 1000 personnes dont 120 Gilets Jaunes ont marché ce samedi dans les rues de Besançon pour dénoncer l'urgence climatique et réclamer plus de justice sociale.

Des associations comme Alternatiba ou encore Amnesty International ont participé au cortège
Des associations comme Alternatiba ou encore Amnesty International ont participé au cortège © Radio France - Marianne Naquet

Besançon, France

Des slogans "chaud, chaud pour le climat", des pancartes où on pouvait lire "Le temps nous est comté", "Les calottes sont cuite" : la marche pour le climat s'est déroulée dans le calme ce samedi à Besançon. Environ un millier de personnes, dont 120 Gilets Jaunes se sont rassemblés pour dénoncer l'urgence climatique et réclamer plus de justice sociale. 

La manifestation s'est élancée du parc Micaud, vers 14h, puis a remonté le boulevard Carnot direction la place Flore. Ils se sont ensuite rendus au jardin des Vaîtes. Dans le cortège, des jeunes militants comme Manon, 16 ans, venue de Gray pour "faire changer les choses". Cette jeune lycéenne est de plus en plus inquiète pour la planète. "J'en fais même des cauchemars, je rêve de gens qui courent dans la rue, de voitures entassées, ça m'angoisse terriblement."

Même son de cloche du côté de Bernard, 64 ans, qui milite depuis des années. "L'inquiétude augmente, y en a marre des mesurettes, comme l'arrêt des touillettes, il faut un vrai changement de système". Il est prêt à "remarcher" tous les samedis s'il le faut

Choix de la station

France Bleu