Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Environ 2.000 manifestants pro-palestiniens à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Environ 2.000 personnes se sont rassemblées dans le calme ce samedi après-midi aux abords de la mairie de Marseille pour soutenir le peuple palestinien au sixième jours des violences entre Israël et le Hamas.

La manifestation s'est tenue dans le calme aux abords de la mairie
La manifestation s'est tenue dans le calme aux abords de la mairie © Radio France - Elisa Montagnat

"Gaza, Gaza, Marseille est avec toi". Ce samedi près de 2.000 manifestants ont bravé le risque de pluie pour soutenir le peuple palestinien alors que les violences se poursuivaient entre Gaza et Israël. Sur les banderoles et les cartons brandis par ces marseillais on pouvait lire "Stop au génocide" ou encore "Stop au massacre".

Des images insoutenables

Des manifestants qui se sont massés sur l'Espace Bargemon et qui se disent choqués par les images des missiles qui s'abattent sur Gaza et par les 120 morts, essentiellement palestiniens de ces derniers jours : "Je me suis décidée à venir après avoir vu à la télé une petite fille de 1 an et demi se faire déchiqueter par un obus. J'ai une fille du même âge, et en tant que mère et en tant qu'être humain, on ne peut pas supporter ça" souffle une maman dans le rassemblement.

Très peu d'incidents à déplorer

Une manifestation encadrée par le service d'ordre de la CGT comme a pu le constater un de nos journalistes sur place. D'après la préfecture des Bouches du Rhône, 3 personnes ont été interpellées pour des jets de projectiles et 1 pour ivresse publique et manifeste. Plusieurs tentative de départ en cortège à travers les rues de Marseille ont été empêchées par les forces de l'ordre qui n'avaient autorisé qu'un rassemblement statique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess