Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Environ 200 gilets jaunes grenoblois réunis pour une première assemblée générale

dimanche 2 décembre 2018 à 16:49 Par Élisa Montagnat, France Bleu Isère

Ce dimanche matin, environ 200 gilets jaunes grenoblois se réunissaient sur le parking d'un supermarché pour leur première AG, après deux semaines de mobilisation.

Les 200 gilets jaunes présents ce matin se sont abrités de la pluie dans le parking d'un hypermarché de l'espace Comboire à Grenoble
Les 200 gilets jaunes présents ce matin se sont abrités de la pluie dans le parking d'un hypermarché de l'espace Comboire à Grenoble © Radio France - Elisa Montagnat

Grenoble, France

Dimanche matin, sous la pluie, sur le parking d'un hypermarché, environ 200 gilets jaunes grenoblois se sont réunis pour leur première assemblée générale (AG). Un temps pour "se rencontrer en dehors des points de manifestation, pouvoir discuter et créer des groupes de travail" explique Julien Terrier, porte-parole du mouvement grenoblois, "car aujourd'hui il faut _structurer le mouvement au mieux afin de faire des actions plus efficaces et constructives pour la suite_" 

Des AG seront organisées régulièrement

Le rendez-vous était donné à 11 heures sur un parking de l'espace Comboire à Grenoble. Quelques gendarmes et policiers municipaux étaient là en observation. Durant une heure, Julien Terrier a pris la parole, et l'a donné aux gilets jaunes qui le souhaitaient. Les sujets évoqués : le fait d'élire ou non un porte-parole en Isère (ce à quoi les gilets jaunes présents ont voté, à main levée, à la majorité pour élire Julien Terrier comme représentant), le fait d'inclure ou non les syndicats, de se transformer en association, de ne plus faire circuler d'informations sur les réseaux sociaux... Mais pour chaque question, les avis divergent. Pour le porte-parole isérois "C'est compliqué car c'est parti un peu dans tous les sens, donc on essaye de proposer une structure avec un noyau dur pour avancer. _Cette AG est la première d'une longue liste._"

Les actions se décideront par vote sur les réseaux sociaux, la structure et les avancées du mouvement en AG

Ce qui a été décidé : les lieux des prochaines actions, et la forme qu'elles prendront (manifestation, barrage filtrant, péage gratuit, blocage...) se décideront au travers de votes sur des sondages Facebook. Un nouveau vote, toujours sur les réseaux sociaux, se tiendra bientôt pour confirmer la légitimité de Julien Terrier en tant que porte-parole. 

De nouvelles AG s'organiseront régulièrement, et les gilets jaunes vont chercher un local pour ne plus devoir se réunir sur des parkings de supermarché. Lors de ces AG, il sera décidé de la structure et des avancées du mouvement. Concernant la question des syndicats, elle divise pour l'instant. Pour Julien Terrier "On prône l'unité, et non une récupération mais un soutien des syndicats."

Pour cette première AG grenobloise, une quinzaine de gilets jaunes se sont exprimés tour à tour dans le mégaphone pour partager leurs points de vues, leurs idées - Radio France
Pour cette première AG grenobloise, une quinzaine de gilets jaunes se sont exprimés tour à tour dans le mégaphone pour partager leurs points de vues, leurs idées © Radio France - Elisa Montagnat

Si selon les derniers chiffres nationaux le mouvement des gilets jaunes s'essouffle, ce n'est pas le cas en Isère, assure Julien Terrier : "Je vois de plus en plus de monde sur les manifestations, et de plus en plus de gens prêts a se mobiliser tous les jours donc _on est plutôt sur une montée en puissance !_"