Société

Éoliennes : le schéma régional aquitain annulé par la justice

France Bleu Gironde et France Bleu Périgord mercredi 18 février 2015 à 19:26

Il n'y a pas d'éoliennes en Aquitaine. Le projet le plus abouti est celui de Naujac sur Mer, d'ici 2017.
Il n'y a pas d'éoliennes en Aquitaine. Le projet le plus abouti est celui de Naujac sur Mer, d'ici 2017. © Radio France

Jeudi 12 février, le tribunal administratif de Bordeaux a annulé l'arrêté préfectoral qui valide le schéma régional éolien en Aquitaine, un texte signé en 2012 par le préfet de région. Le schéma détermine une liste de communes favorables à l'implantation de parcs éoliens. Les trois-quarts des communes aquitaines sont concernées.

Sur 2.300 communes de la région, plus de 1.650 ont été déclarées aptes à recevoir des installations éoliennes . Voilà ce que dit, en résumé, le schéma régional éolien en Aquitaine. L'agglomération bordelaise ou encore une grande partie du littoral atlantique n'en font pas partie. Sur cette carte, on constate que la plupart des communes rurales sont éligibles à l'implantation de parcs éoliens. Le vent y a été jugé suffisant pour être exploité , et les "containtes absolues", type fort bassin démographique ou zone patrimoniale, absentes. Cette carte serait directement utilisée par les promoteurs éoliens pour approcher les maires.

"Les promoteurs sont très actifs en Dordogne et dans les Landes surtout. Ils démarchent les élus qui ont besoin de financement et ces derniers répondent parfois favorablement à ces propositions." — Michel Broncard, vice-président de la Fédération envrionnement durable

Le schéma éolien aquitain. - Aucun(e)
Le schéma éolien aquitain.

Plusieurs associations ont porté plainte pour que ce schéma soit invalidé : Vigi-Éole, la Fédération environnement durable, la Fédération patrimoine environnement, les chasseurs du Blayais-Cubzaguais ou encore Citoyenneté et Environnement en Périgord. Selon elles, les collectivités n'ont pas été assez consultées et l'impact environnemental sous-estimé. 

"Nous avons des vitesses de vent insuffisantes pour mener des projets viables. Ce schéma, c'était la porte ouverte, des projets pouvaient fleurir nimporte où. Il faut prendre en compte l'avis des riverains." — Daniel Ardoin de Vigi-Eole

Eolien SON

L'invalidation de l'arrêté qui valide ce schéma revient sans doute à ralentir davantage encore des projets qui seraient encore dans les lymbes. Mais certains parmi les plus aboutis ne devraient pas pâtir de cette décision de justice, c'est ce qu'espère en tous cas le maire de Naujac-sur-Mer, Jean-Bernard Dufourd, candidat UMP aux départementales dans le Nord-Médoc. Naujac devrait accueillir un parc de 16 éoliennes, avec des premiers travaux attendus d'ici fin 2016.

"Ça n'est pas rédhibitoire, ce serait suicidaire, le Nord-Médoc a besoin d'un projet économique important. Et le gouvernement, le préfet et le Conseil Général savent que l'Aquitaine a besoin d'un parc éolien sur son territoire." — Jean-Bernard Dufourd, maire de Naujac

Hasard du calendrier ou non, le même jour que l'arrêt du tribunal administratif, le 12 février, Jean-Bernard Dufourd a reçu une réponse à un courrier envoyé à l'Élysée. Les services de François Hollande lui rappelent l'attachement du gouvernement aux développement des énergies renouvellables. La préfecture de région pourrait faire appel mais n'a pas pris sa décision.

Dernière minute : Le Sénat adopte une amendement qui repousse les éoliennes à au moins un kilomètre des habitations au lieu de 500 mètres.

À LIRE AUSSI ► Feu vert pour les 1ères éoliennes en AquitaineLes vagues landaises vont produire de l'électricité

"Ca n'est pas rédhibitoire pour les projets éoliens actuels"