Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Eoliennes : à quoi ressemblera la côte vendéenne demain ?

-
Par , France Bleu Loire Océan

La société des Eoliennes en Mer des Îles d'Yeu et Noirmoutier a mis en ligne ce mercredi des photomontages. Ces clichés montrent l'impact du parc éolien sur le paysage de la côte vendéenne. De quoi relancer le débat.

La construction du parc éolien débutera en 2019
La construction du parc éolien débutera en 2019 - Eoliennes en Mer des Îles d'Yeu et Noirmoutier

Vendée, France

La société des Eoliennes en Mer des Îles d'Yeu et Noirmoutier ont mis en ligne ce mercredi une série de photomontages, pour nourrir le débat public. Ces clichés ont été pris depuis différents points de la côte vendéenne. Ensuite, les éoliennes ont été rajoutées, en se basant sur des critères scientifiques. Mais est-ce bien la réalité de ce que nous verrons demain ?

La réponse de Claude Midi, directeur Développement des Eoliennes en Mer

Dans un premier temps, les 62 éoliennes devaient être réparties sur 8 lignes, décalées en quinconce, pour éviter les perturbations d'une éolienne sur une autre. Mais après discussions avec les marins-pêcheurs, le projet a été revu : les 62 mâts seront répartis sur 5 rangées, toutes alignées et espacées de 1600m, pour permettre aux chalutiers de pêcher entre les éoliennes. Les plaisanciers pourront également naviguer à l'intérieur du parc, à condition de respecter des distances de sécurité.

Les points de vue sur le parc éolien, par Lucille Forget, chef de projet

Visibles depuis les plages de Saint-Jean-de-Monts

Les photomontages ont été réalisés pour permettre au grand public de se faire sa propre idée sur l'impact du parc éolien dans le paysage. La construction doit débuter en 2019. On estime que ce chantier va générer l'équivalent de 1500 emplois à temps plein pendant trois ans. Ensuite, 125 emplois seront créés sur les îles d'Yeu et de Noirmoutier, pour assurer la maintenance des éoliennes. Quand elles tourneront, les pâles culmineront à 210m au-dessus de la mer. Elles seront donc visibles depuis les îles d'Yeu et de Noirmoutier, mais aussi depuis les plages du Pays de Monts.

 Le débat relancé ?

Personne ne s'en cache, il y aura un impact sur le paysage. Dès la genèse, l'ancien président du Conseil Général de la Vendée était vent-debout contre ce projet : Philippe de Villiers avait même publié son propre photomontage dans le journal départemental.

Le photomontage de Philippe de Villiers - Aucun(e)
Le photomontage de Philippe de Villiers - Conseil Général de la Vendée

Depuis, les années sont passées, et Philippe de Villiers n'est plus l'homme fort du département. Le fondateur du Puy du Fou reste néanmoins remonté comme au premier jour !

Philippe de Villiers, farouchement opposé au projet

Les études vont durer encore trois ans, et le débat promet d'être vivant...