Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Epineuil-le-Fleuriel : un garde-manger solidaire lancé par le CCAS

-
Par , France Bleu Berry

Une démarche innovante dans une petite commune bien connue dans le Cher : Epineuil-le-Fleuriel, village où vécut Alain Fournier, l'auteur du Grand Meaulnes. Le centre communal d'action social vient de lancer un garde-manger solidaire.

Mylène Pierrard, maire d'Epineuil-le-Fleuriel
Mylène Pierrard, maire d'Epineuil-le-Fleuriel © Radio France - Michel Benoit

Ce garde-manger solidaire fonctionne sur le même principe que les boites à livres qui sont apparues dans nos rues, mais au lieu de littérature, les habitants de ce petit village de 450 habitants sont appelés à offrir de la nourriture et des produits d'hygiène. Les dons sont accessibles dans un petit local qui jouxte la mairie... on vient se servir comme on veut... en toute discrétion.  

a droite, l'entrée du garde-manger solidaire qui jouxte la mairie d'Epineuil -le-Fleuriel
a droite, l'entrée du garde-manger solidaire qui jouxte la mairie d'Epineuil -le-Fleuriel © Radio France - Michel Benoit

C'est l'ancien bureau du maire qui a été aménagé en garde-manger solidaire. Les victuailles attendent sur des étagères : " Il y a des boîtes de conserve, des pâtes, des petits pots pour bébés, et aussi des produits d'hygiène comme du shampoing ou du dentifrice " détaille Mylène Pierrard, maire d'Epineuil-le-Fleuriel.  " Les premiers produits nous ont été offerts par certains habitants. Il a fallu quelque temps pour que cela prenne, mais les personnes que l'on avait ciblées sont finalement venues se servir et nous ont remerciés. C'est en libre accès. On fait confiance. Le réassort a été fait par le centre communal d'action sociale. On se dit que cela peut aussi aider ceux qui n'ont pas le permis et pour qui c'est plus compliqué d'aller faire les courses. On veut également aider les personnes au quotidien pour éviter que le ccas ait à intervenir  lorsque la crise est déjà là, en urgence. " 

Les dons sont les bienvenus
Les dons sont les bienvenus © Radio France - Michel Benoit

Pas de produits frais pour l'instant, car il n'y a pas d'armoire réfrigérée. Les personnes dans le besoin viennent se servir sans aucun contrôle. Il y a une porte indépendante pour favoriser la discrétion. Claudine n'a pas encore offert de denrées, mais trouve l'idée très sympathique : " C'est vraiment très bien. On peut vivre à la campagne, avoir un jardin et ne pas savoir le cultiver. La misère, elle n'est pas qu'en ville. Et puis aux beaux jours, je pense qu'on pourra par exemple récupérer des produits frais donnés par des jardiniers. Si quelqu'un a par exemple trop de tomates, moi, ça m'intéresserait d'en récupérer et je donnerai l'équivalent en autres denrées alimentaires. J'espère que la parano ne s'installera pas du genre :  y'en a qui en profite. Pour moi, ce serait insupportable. On ne connait pas la situation des familles. L'entrée différente, c'est très bien pour que les gens n'aient pas à se signaler. On respecte la dignité et ça c'est super." Ce garde-manger solidaire évitera aussi certains gaspillages tout en améliorant la convivialité dans le village.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess