Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Épiphanie : des galettes solidaires en vente en Drôme Ardèche

dimanche 7 janvier 2018 à 7:54 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme Ardèche

Se faire plaisir avec une bonne galette des rois tout en étant solidaire, c'est possible dans deux boulangerie de Drôme Ardèche. Un distributeur de fève s'est associé au Secours Populaire. Il propose aux boulangers de reverser un partie de leurs bénéfices sur les ventes de galettes à l'association.

La boulangerie Roux à Satillieu participe pour la première fois à l'opération "Galette solidaire".
La boulangerie Roux à Satillieu participe pour la première fois à l'opération "Galette solidaire". © Radio France - Tommy Cattaneo.

Satillieu, France

Il est possible de faire une bonne action en achetant sa galette des rois. Pour la troisième année consécutive, une entreprise de l'Isère qui commercialise des fèves s'est associée au Secours Populaire pour l'opération "Galette Solidaire". L'idée, c'est de proposer une série de cinq fèves aux boulangers qui le souhaitent. En échange, ces derniers reversent entre 50 centimes et 1 euro à l'association par galette vendue. Cette année, deux boulangers de Drôme Ardèche sont partenaires de l'opération. Un de Romans, et un autre de Satillieu.

Une galette achetée, 50 centimes reversés au Secours populaire

Dans la boulangerie de Philippe Roux, les clients font la queue depuis le début de la semaine pour acheter les fameuses pognes et les frangipanes. "Ça n'arrête pas", confie Emmanuelle derrière le comptoir.  "On en a plusieurs sortes mais ce n'est jamais assez, les clients en demandent toujours plus."

Et à chaque galette vendue, l'employée glisse un petit mot. "En plus, vous faites une bonne action." Parce que sur les frangipanes à 12, 18 et 24 euros, 50 centimes sont reversés au Secours Populaire

"On a un peu trop mangé pendant les fêtes, donc c'est bien d'être solidaire" - Gisèle, cliente de la boulangerie.

"C'est une super idée", explique Gisèle, cliente de la boulangerie depuis 40 ans. "En plus on sort des fêtes, on a un peu trop mangé donc c'est bien de partager."

Cinq fèves différentes du Secours Populaire sont cachées dans les galettes de la boulangerie Roux.  - Radio France
Cinq fèves différentes du Secours Populaire sont cachées dans les galettes de la boulangerie Roux. © Radio France - Tommy Cattaneo.

"Plus je vends de galettes, plus je donnerai d'argent au Secours Populaire" - Philippe Roux, boulanger.

"C'est un petit geste que les gens peuvent faire, et en plus ils ne le voient pas dans le prix" enchaîne Philippe Roux. Le boulanger a accepté de participer à l'opération sur les conseils de son fournisseur de fèves. "J'étais partant pour vendre plus de galettes, et plus j'en vends, plus je donnerai d'argent au Secours Populaire."

Philippe Roux espère ainsi reverser entre 2 000 et 3 000 euros à l'association.